jeudi 14 août 2014

Barcelona World Race / Le duo Bernard Stamm et Jean Le Cam au départ, 9 tours du monde au compteur !

Inscrit pour la prochaine édition de la Barcelona World Race à bord de Cheminées Poujoulat, le duo Bernard Stamm - Jean Le Cam comptabilise, à eux deux, neuf tours du monde et une soixantaine de transatlantiques. Pas étonnant qu'ils fassent d'ores et déjà partie des ultras favoris de l'épreuve, tour du monde en double, sans escale et sans assistance. 


Jean Le Cam et Bernard Stamm, un duo à suivre sur la Barcelona World Race.
Credit : Rivacom

Voilà plus de vingt-cinq ans que Bernard Stamm et Jean Le Cam bourlinguent, l'un et l'autre, sur toutes les mers du globe. Et si jusqu'ici, ils ont régulièrement couru l'un contre l'autre, c'est aujourd'hui la première fois qu'ils ont l'opportunité de s'associer. « C'est finalement presque un hasard. Il y a peu, nous étions tous les deux dans le même cas : nous cherchions des solutions pour monter un projet. Nous avons su, au même moment, que Mare, le plan Farr mis à l'eau en 2007 avec lequel Michel Desjoyeaux a remporté le Vendée Globe 2008-2009, était disponible. Dans la foulée, les choses se sont faites assez naturellement », explique Bernard Stamm.


De nombreux points communs
Leurs exploits sportifs respectifs ne sont pas l'unique chose qui les rapproche. Issus de la même génération, les deux hommes partagent une même vision de leur sport. De ce fait, ils l'abordent de façon similaire, avec un maître mot : simplicité.

« Plus c'est simple, mieux c'est car ça a un côté pratique. Il y a forcément une même culture générale qui nous unit. De plus, nous avons connu des pépins tous les deux… Nous avons notamment perdu un bateau dans la même course. Aujourd'hui, nous démarrons un nouveau projet et nous avons le même engouement », déclare Jean Le Cam.


Un projet à deux
« Actuellement, nous sommes dans une période de choix techniques : voiles, systèmes sur le mât… Ce sont des éléments que nous devons déterminer et nous le faisons à deux. Et pour cause, nous partons à deux ! L'expérience de l'un et de l'autre rentre en compte et c'est bien car c'est efficace… enfin, normalement (rires) ! Nous allons devoir rapidement trancher mais il n'y a pas que nous. Certains de nos futurs concurrents ont de l'avance techniquement alors nous regardons aussi ce qu'ils font », conclut Jean Le Cam.

Par la rédaction
Source : Rivacom

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?