jeudi 7 août 2014

Les Sables - Les Açores - Les Sables / Etape retour, c'est parti pour six jours de glisse !

Hier soir, le comité de course des Sables - Les Açores - Les Sables a finalement libéré les 32 solitaires encore en course. Par un bon vent de sud-ouest d'une vingtaine de nœuds, les spis sont montés. Cette nuit, démâtage d'Olivier Jehl (n°629) à déplorer. Souci technique pour Nolwen de Carlan (Reality), contrainte de rentrer au port d'Horta pour réparer sa ferrure de bout dehors. 



Top départ ! La SAS quitte Horta, en route vers Les Sables.
Credit : Ch.Breschi/SAS2014

C'est parti pour six jours de glisse humide. On sera hélas privé du combat de sumos qu'auraient pu se livrer les deux plans Raison aux formes généreuses depuis l'abandon de Davy Beaudart, mais Giancarlo Pedote (Prysmian) devra toutefois se méfier des velléités d'un Michele Zambelli (Fontanot) particulièrement motivé. D'autres ont commencé à pointer le bout de leur étrave comme Ian Lipinski (Entreprises Innovantes) ou Damien Cloarec (ETF – www.damien-cloarec.fr) particulièrement revanchards... Mais la route est encore longue jusqu'aux Sables d'Olonne.


Démâtage de Olivier Jehl (629)
Ce matin, les leaders avancent à plus de 10 nœuds de moyenne dans une mer qui tend à se former petit à petit. A ce petit jeu, les sorties de route sont inévitables avec comme corollaire la casse inévitable.

Olivier Jehl (Zigoneshi) a ainsi démâté aux alentours de quatre heures du matin à la hauteur du premier étage de barres de flèches. Rejoint par un des bateaux accompagnateurs, Olivier va bien. Il fait route sur l'île de Terceira sous gréement de fortune. Nolwen de Carlan (Reality) est reparti de Horta après une réparation d'une heure environ, à peine le temps de passer une couche de vernis à ongles. Son anneau de sous-barbe s'était brisé.

En tête de flotte, c'est la bagarre entre Giancarlo Pedote (Prysmian) et Nicolas Boidevezi (ImaginAlsace), tandis que Tanguy Le Turquais (Terréal Rêve d'Enfance) a repris la main en bateaux de série.

Par la rédaction
Sources : SAS et ScanVoile

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?