mardi 23 septembre 2014

ITW / 93 000 visiteurs, Alain Pochon (Président du Grand Pavois) : "Le Grand Pavois se veut d’être le RDV des passionnés."

Le Grand pavois 2014 - © JM. Rieupeyrout


L’édition 2014 du Grand Pavois a séduit, par son nombre de nouveautés exposées (ndr, plus de 90 nouveaux bateaux exposés sur les 650 présents), par le nombre de temps forts qui ont marqué cette édition et par l’ambiance générale du RDV. 


93 000 visiteurs (ndr, contre 92 000 en 2013) ont arpenté les pontons cette année et l’attente, quant à cette édition du Grand Pavois, semble avoir été satisfaite pour nombre de professionnels présents. Un signe positif lancé à la profession, même si la prudence reste de mise. A noter les dates pour 2015 : du 16 au 21 septembre.


Un RDV d’affaires qui se confirme !
La présence des 700 exposants internationaux le confirme : le Grand Pavois est connu et reconnu pour être un salon d’affaires. Et l’édition 2014 confirme la règle, malgré le contexte économique complexe dans lequel la profession continue de se trouver. Des ventes, de nombreux devis, de nombreux rdv post salon pris : le Grand Pavois reste bien dans le Top 5 des grands rendez-vous internationaux à flot et confirme bien le fait d’être incontournable, d’une part pour les passionnés, d’autre part pour les professionnels qui voit en l’événement, les perspectives commerciales de l’année à venir.

Alain Pochon (Président du Grand Pavois) : « Le Grand Pavois reste un salon d’affaires. Ces six jours continuent de prouver que le salon Atlantique est une date importante pour les professionnels. Il s’est concrètement vendu des bateaux, maintenant, la prudence reste de mise car il faut rester vigilant. Nous devons rester très attentifs quant aux futures décisions gouvernementales qui seront prises et il faut retrouver la confiance et le dynamisme dans notre profession, qui reste profondément impactée depuis ces trois dernières années. Côté bateaux à moteur, cela a bien fonctionné. Il semble que les coques rigides aient eu plus de succès commercial que les semi-rigides et les pneumatiques. Les voiliers de 40 à 45 pieds ont aussi fonctionné, sans oublier les voiliers de grands voyages qui étaient très bien représentés cette année. Le marché des multicoques reste un segment de marché porteur. Nous avions plus de 30 unités présentes et le Grand Pavois veut être le rendez-vous Atlantique des multicoques. Pour les grands chantiers généralistes, ils disent avoir atteint leurs objectifs, ce qui est rassurant et positif. Si nous sommes rassurés quant à cette édition, il reste que nous devons, dès demain, nous mettre au travail pour développer et améliorer notre rendez-vous. Les orientations sont claires : développer notre qualitatif visiteurs et faire venir plus de visiteurs étrangers, attirer l’ensemble des chantiers de multicoques, travailler sur les services rendus aux exposants et préserver notre rapport qualité/prix qui reste l’un des meilleurs au monde dans l’offre des salons français et internationaux ».

93 000 visiteurs en six jours
« Nous terminerons ce Grand Pavois aux alentours de 93 000 visiteurs. Une fréquentation meilleure que l’an passé. Nul doute que les conditions météorologiques ont contribué à cette légère augmentation de la fréquentation. Mais il nous faut encore et toujours travailler pour aider nos exposants, en attirant des prospects clients de qualité. A ce sujet, notre Espace Lounge Premium a été de nouveau un succès puisque des contrats y ont été signés et que les exposants qui se sont appuyés sur ce service (ndr, voiturier, espace privé…) ont été satisfaits ».

Des temps forts…
« Une fois de plus, le Grand Pavois se veut d’être le RDV des passionnés. Et pour cela, nous avons mis en place un certain nombre de temps forts. A noter, les présences de nos deux parrains François Gabart et Antoine Albeau. Ils ont répondu présents et ont été à la disposition des visiteurs et des enfants. François nous a même fait l’honneur de venir avec son 60 pieds Macif qui était dans le bassin des Chalutiers de La Rochelle. Antoine, avec Robert Teriitehau venu d’Hawaii pour l’occasion, ont été tous les deux omniprésents sur La Plage. Ils ont navigué en Stand Up Paddle, en planche à voile et ont participé à la première édition du Sosh Legend Games. Un événement exceptionnel qui a permis à de nombreux enfants de milieux défavorisés de découvrir l’univers de la glisse et ces champions ! La Plage reste bien un lieu unique dans le monde des salons internationaux. Le Grand Pavois Fishing a connu un grand succès et des professionnels de la pêche sportive ont animé ce concours ouvert également aux amateurs. Une expérience unique pour ces derniers, d’autant que de nombreux bars ont été pris. Enfin, au Village Bois, le Challenge des Pertuis 2015 a été lancé. Ce challenge réunira en juin prochain des canots de voile aviron pour un parcours dans nos pertuis charentais. Une première ! ».

Des axes de réflexion pour le Grand Pavois et l’association…
« Notre association du Grand Pavois doit se développer et être, conformément à ses statuts, à l’écoute des professionnels du nautisme. Aussi, nous souhaitons garder notre rapport qualité/prix inégalable dans le monde des salons internationaux et continuer de proposer aux professionnels des coûts d’exposition bas et performants. Maintenant, nous devons développer notre événement majeur et potentiellement en créer de nouveaux. Aussi, nous travaillons sur différents axes. A savoir : développer le secteur des multicoques comme dit précédemment, travailler sur le concept des Essais vis-à-vis des chantiers, réfléchir sur la mise en place d’un pôle Grande Croisière car La Rochelle est le meilleur port de l’Atlantique et en France pour préparer un bateau pour de grandes navigations… Nous réfléchissons également à la création de rallyes de type Transatlantique, vers les Antilles, pour répondre à la demande de nombreux clients de chantiers. Je pense qu’au Nautic de Paris (décembre 2014), nous serons en mesure de vous annoncer de nombreuses nouveautés ! ».

Source : Grand Pavois

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?