samedi 13 septembre 2014

Nacra 17 / " Santander n'est qu'une étape", Franck Cammas au Championnat du Monde de Santander

Du 15 au 21 septembre prochain, Franck Cammas et Sophie de Turckheim vont disputer leur premier championnat du Monde de Nacra 17 à Santander en Espagne. A l'instar des neuf autres séries olympiques, le catamaran olympique réunit les meilleurs régatiers de la planète qui ont tous en ligne de mire les Jeux Olympiques de Rio 2016. 


Franck Cammas et Sophie de Turckheim, aux Mondiaux de Santander.
Crédit : Y Zedda

Se familiariser avec le plan d'eau
Après les championnats d'Europe et le Test Event de Rio, l'équipe de France de Nacra 17 a rapidement mis le cap sur la capitale de la Galice afin de se familiariser avec un plan d'eau qui peut s'avérer difficile : « Dès qu'il y a du vent, la mer se lève assez vite et la navigation devient très technique sur le Nacra. C'est un plan d'eau qui devrait bien convenir aux équipages qui ont une longue expérience du catamaran de sport, ce qui n'est pas encore tout à fait notre cas. Je pense que Billy Besson ou encore Iker Martinez qui connaît bien la région devraient être à l'aise sur ce championnat » commente le skipper Groupama.

Mer, vent, courant : autant d'ingrédients qu'il va falloir tenter d'apprivoiser rapidement face aux meilleurs spécialistes de la série. Depuis plus d'un an déjà, alors que le niveau technique de la flotte ne cesse de progresser pour dompter le Nacra 17, certaines équipes sont en constant progrès : les anglais, les italiens mais aussi les danois sans oublier les australiens, les espagnols et même les argentins. Autant dire que face à cette concurrence internationale, les ambitions tricolores vont être contestées.


Besson - Riou, indéboulonnables
Champions du monde en titre, toujours dans le top 3, Billy Besson et Marie Riou sont à ce jour les leaders indéboulonnables de l'équipe de France. Impressionnants d'aisance et de vitesse dans la brise, redoutables dans le vent médium et pas maladroits dans les vents plus légers, ils ont les moyens de faire le doublé s'ils parviennent à éviter de petites erreurs qui leur coûtent parfois cher.

Derrière eux, les chances françaises reposent sur Franck Cammas et Sophie de Turckheim, sans oublier Ogereau - Vandame et Vaireaux - Audinet, bien placés en embuscade.


Santander pas encore décisif
Si Franck et Sophie vont évidemment tout faire pour tenir leur rang, le skipper Groupama prend plus de distances par rapport à cet enjeu : « Les sélections olympiques devraient se faire sur les championnats du monde au début de l'année 2016 aux USA. Santander n'est donc qu'une étape. Nous avons encore des progrès à faire dans la brise notamment. Depuis le début de l'année, nos performances s'améliorent même si ca ne se voit pas forcément dans les classements. Nous devons donc poursuivre dans cette voie ».

Déjà très à l'aise dans le petit temps et le médium, l'équipage Groupama va donc batailler ferme face aux 80 concurrents engagés dans ce mondial dont 6 français.



par la rédaction
Source : V Borde

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?