vendredi 12 septembre 2014

Route du Rhum / Arnaud Boissières au départ en Class40 : "Il y aura une vraie compétition en 40 pieds"

Arnaud Boissières va prendre le départ de la prochaine Route du Rhum, en Class40. Le skipper, qui a bouclé les deux derniers Vendée Globe, prépare en ce moment aux Sables d’Olonne la plus célèbre des transatlantiques. « Je fais ça dans la perspective du prochain Vendée Globe » souligne Arnaud Boissières qui a logiquement baptisé son bateau « Du Rhum au Globe ». 


Arnaud Boissières sur la Route du Rhum en Class40.
Credit : J.Girardot / Sea&Co / Akena

Grâce au soutien de partenaires fidèles, basés en Vendée ou sur le Bassin d’Arcachon, il sera au départ de St Malo le 2 novembre prochain. Il espère aussi trouver, d’ici là, un partenaire principal susceptible de donner son nom au bateau. Dans son aventure, « Cali » a rassemblé toutes les bonnes volontés. Il bénéficie de la complicité de Manu Cousin, propriétaire du bateau, et ses préparateurs -Etienne Carra et Guillaume Le Fur – donneront de leur temps pour bichonner le monocoque.

« Je suis content de me mettre dans une dynamique sportive et de monter à nouveau un projet tout seul » explique Arnaud qui a prévu de naviguer le plus possible et de suivre les stages organisés à Lorient. Son bateau, un plan Rogers de 2007, ne peut rivaliser avec les montures plus récentes, mais la bataille promet d’être passionnante chez les class 40 avec une flotte d’une quarantaine d’unités.


Interview d’Arnaud Boissières :
« Je suis content de me mettre dans une dynamique sportive et de monter à nouveau un projet tout seul. Tout ça se fait avec la perspective de participer au prochain Vendée Globe. J’ai hâte de re-naviguer et il y aura une vraie compétition en 40 pieds. Je n’ai pas le bateau le plus rapide mais je peux jouer les troubles fêtes. Il est plus facile de passer du 60 pieds au 40 pieds que l’inverse car c’est un bateau plus simple. Ce sera une course intense et rapide avec beaucoup de bateaux. »


Par la rédaction
Source : Effets Mer

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?