jeudi 25 septembre 2014

Route du Rhum / Loic Féquet : "J'ai envie de faire ma course le mieux possible"

Pour Loïc Féquet, cette Route du Rhum a une saveur particulière. C'est là que tout a commencé, il y a 4 ans, avec son partenaire Maître Jacques. En 4 ans, son team est devenu l'une des meilleures équipes de la classe Multi50. Son bateau de 2005 a été optimisé au maximum et son skipper s'est méticuleusement préparé. Mais ses ambitions restent humbles et lucides. ITW.


Route du Rhum pour Loic Féquet : "Je veux naviguer à ma façon, sans être sur la réserve"
Credit : P.Contin

En clair, Loïc Féquet va tout donner sans prendre de risques inutiles pour régater aux avant-postes, jusqu'à Pointe-à-Pitre.

Quels sont les souvenirs les plus marquants de ta première Route du Rhum, en 2010 ?
Loïc Féquet : « C'est avant tout la foule, au Cap Fréhel, à terre et en mer : tout le monde nous attendait pour nous voir passer. Le deuxième souvenir c'est la baie de St Brieuc où l'on passe d'une foule immense au désert maritime... un sacré choc ! Le troisième souvenir marquant c'est bien sûr l'arrivée : là, on peut se dire qu'on a réussi. »


Avec 4 saisons d'expérience en Multi 50 à ton actif, un bateau optimisé que tu connais maintenant par cœur, comment abordes-tu ta deuxième Route du Rhum ?
Loïc Féquet : « J'ai envie de faire mieux qu'en 2010 en terme de résultat sportif, mais le but est avant tout d'arriver au bout. Je souhaite faire une course plus constante et n'avoir aucun regret. En 2010, j'ai eu des problèmes d'énergie, donc de pilote automatique, qui m'ont sensiblement pénalisé et accaparé. La première nuit de course, j'ai été submergé par le contrecoup du départ, je me suis écroulé. J'ai d'entrée de jeu perdu du terrain. Cette fois, j'ai envie de faire ma course le mieux possible, sans retenue. Je veux naviguer à ma façon, sans être sur la réserve. »


Quelles sont les plus grosses difficultés de cette épreuve ?
Loïc Féquet : « Ce sont les premiers jours, voire les premières heures de course. Il faut arriver à gommer au maximum le stress du départ et à l'optimiser pour entrer très vite dans le match. D'un point de vue météo, les plus gros pièges sont les dépressions d'automne en Manche et dans le golfe de Gascogne. »


Place au Diam 24 à Lorient ce week-end
L'avant-dernier rendez-vous de cette première saison des Diam 24 OD se jouera, ce week-end de fin septembre, à Lorient. Objectif top 5 pour le Team Maître Jacques. À noter que les Diam 24 OD vont régater dans le cadre de l'Atlantique Le Télégramme et en même temps que les flottes Imoca et Ultimes du Défi Azimut !
L'équipage du Diam 24 OD Maître Jacques : Loïc Fécquet - Louis Claeyssens - Jérôme Baudelet

Par la rédaction
Source : C.Ecarlat

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?