mardi 7 octobre 2014

Régates / Le concert en voile majeure du Vire-Vire Banque Populaire !

Le Vire - Vire Banque Populaire par Pierrick Jeannoutot

En ce premier dimanche d’octobre, la rade sud de Marseille était blanche de voiles et colorée de spis des 202 bateaux (1500 équipiers), qui ont participé à cette nouvelle édition du Vire-Vire Banque Populaire.



La voile est un sport qui se porte bien, et nous sommes heureux, à La Nautique, de promouvoir sa pratique sur notre territoire“, se félicite Raymond Lamberti, le président de la Société Nautique de Marseille, lui-même coéquipier de Jean-Paul Mouren sur son Figaro, en ce jour de fête de la voile.

De mémoire de sociétaire, je n’ai plus vu une telle affluence sur l’eau, depuis dix ans. Nous avons eu un temps parfait avec un vent sud-ouest, ouest d’une douzaine de nœuds, l’idéal pour régater et permettre à tous de prendre du plaisir…“ Aucune fausse note pour un spectacle magique offert à tous les promeneurs de la Corniche Kennedy.

Comme le veut la tradition, la course a réuni tout type de bateaux. Un premier départ promis aux cinq barquettes de charme, juste avant de permettre aux “commodes Louis XVI“ du pôle tradition de la SNM, d’en découdre, en passant par les dériveurs et encore les « avions de chasse » comme le Soto 40 skippé par Frédéric Tian.

Si les clubs nautiques marseillais était largement représentés sur le plan d’eau, l’aura du Vire Vire Banque Populaire dépasse les frontières, puisque des bateaux venaient de l’ensemble du territoire Marseille Provence, et même du Yacht Club de Cannes. “Certains ont même fait le trajet Saint-Tropez-Marseille, cette nuit, pour participer au Vire Vire. La réussite de cette édition est due à la mobilisation des sociétaires de la SNM, mais également à ceux du CNTL, de l’UNM et de l’YCPR, souligne Raymond Lamberti.

La grande épreuve populaire a également accueilli l’immense Florence Arthaud sur son Largade aux couleurs pimkie et encore les scouts de France, qui naviguaient sur le Multimono “vis tes rêves“, le bateau qu’ils ont construit après deux années de labeur, collage, ponçage, assemblage, peinture, stratification, enduit, peinture…

Tout ce petit monde s’est retrouvé dans une ambiance festive, où la victoire finale est revenue à Stéphane Sollari sur Paggo, devant Thomas Roche sur Irene IX et Franck Bourriot sur Kertios 3. Un podium 100% SNM !

Avant d’organiser la finale des championnats de France de course au large en équipage, les 15 et 16 novembre prochain, où au moins l’un de ses bateaux sera engagé, et de défendre ses trois derniers titres consécutifs de meilleur club français de course au large en équipage, la Société Nautique de Marseille clôture une saison de régates, débutée avec la SNIM.

Le Vire Vire Banque Populaire couronne une saison chargée, démarrée à Pâques avec la SNIM, conclut Raymond Lamberti. Je tiens à remercier nos partenaires, la Banque Populaire Provençale Corse à nos côtés depuis trois ans, nos institutionnels et le Club Méditerranée, nouveau venu. Mais également l’ensemble de nos bénévoles qui font un travail remarquable, que ce soit sur l’eau au niveau de la sécurité, de la qualité des parcours et encore dans l’organisation à terre, tout au long de l’année pour permettre l’organisation de nos courses.

Le classement du Vire Vire Banque Populaire 2014
1/ Stéphane Sollari (Paggo)
2/ Thomas Roche (Irene IX)
3/ Franck Bourriot (Kertios 3)
4/ François Taliercio (Nympha)
5/ Isabelle Dreau (Loulou First)

Plus d'images sur notre page Facebook :  https://www.facebook.com/pages/ScanVoile/106431679380756

Source : R Mira 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?