vendredi 10 octobre 2014

Volvo Ocean Race / Grande première pour Nicolas Lunven : "Tout le monde a ses chances"

Demain à 14h à Alicante (Espagne), Nicolas Lunven prendra le départ de son premier Tour du Monde. Le marin vannetais sera sur la ligne de la Volvo Ocean Race à bord du VO65 Mapfre, skippé par Iker Martinez. Direction Cape Town en Afrique du Sud !


Crédit : M Muina 

Après quelques années passées sur le circuit Figaro, le vainqueur de la Solitaire du Figaro 2009 se lance dans une nouvelle aventure. Cela sera une véritable première pour Nicolas Lunven qui n’a jamais réalisé un Tour du Monde, ni même franchi l’équateur. Le skipper français sera bien accompagné sur cette course à bord de MAPFRE : Iker Martinez, le skipper, ou Michel Desjoyeaux, chef de quart. On retrouve également Anthony Marchand et Sam Goodchild, bien connus chez les Figaristes.


A armes égales
Cette année, les concurrents partent avec des monocoques identiques imaginés par le cabinet Farr. « Le Volvo Ocean 65 est très costaud en terme de structure. Il est moins performant que le VOR 70 qui était un prototype et beaucoup plus fragile. Grâce à la monotypie, tout le monde a ses chances. Je pense qu’il y aura des surprises au classement général. » indique Nicolas Lunven.


Navigateur à bord
Nicolas Lunven : « Ce n’est pas l’étape la plus dure mais elle est assez complexe avec beaucoup de transitions. La Méditerranée constituera un premier morceau avec des conditions très changeantes. Ensuite, nous allons traverser le détroit de Gibraltar avec différentes situations possibles avant l’arrivée sur le Pot au Noir qui est toujours une zone très complexe. 

Ensuite, nous arriverons dans l’Atlantique Sud avec les alizés. Le finish vers Le Cap s’annonce aussi difficile. Ce n’est pas aussi compliqué qu’une étape du Grand Sud. Il ne s’agit pas de passer le Cap Horn avec des conditions de vents forts et des icebergs à gérer. Mais c’est une étape qui reste assez difficile d’un point de vue météo et d’un point de vue tactique. Si tu prends toutes les bonnes options, évidemment, ça sera une super étape ! (rires) ». (Propos recueillis par la Volvo Ocean Race)

Retrouvez Mapfre en mer et allez à la rencontre du team, ici


Par la rédaction
Source : Nicolas Lunven

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?