mercredi 5 novembre 2014

Route du Rhum / Loïck Peyron fait le break, François Gabart sur ses gardes, ça se complique pour Yves Le Blevec

A la latitude des Canaries, Banque Populaire VII ouvre la voie de la Route du Rhum. Tandis que Loick Peyron s'envole, ses adversaires se trouvent ralentis. L’anticyclone se décale lentement vers eux et les obligent à redoubler d’efforts pour éviter de se faire larguer. Cet après midi, ils avançaient tous 5 à 10 nœuds moins vite que le leader ! Chez les IMOCA, François Gabart garde la tête, Kito de Pavant prend les devants en Class40. Ca se complique en revanche pour Yves Le Blevec.


François Gabart méfiant sur la Route du Rhum !
Credit : O.Blanchet/Macif

En 3 jours, Loïck Peyron et son 100 pieds ont parcouru 1719 milles (23 nœuds de moyenne). Ils sont en train de faire le break avec 149 milles d’avance sur Spindrift2. Les premières heures estimées d’arrivée (ETA) en Guadeloupe donnent un finish à Gosier lundi 10 novembre au matin… Pour battre le record de Lionel Lemonchois (7 jours et 17 heures 19 minutes), il faudrait que le vainqueur coupe la ligne avant 7h00 (heure métropolitaine).

En attendant, Loïck Peyron n’est pas le seul à avoir fait le trou. Après seulement trois jours de course, quelques navigateurs se sont solidement installés aux manettes dans chacune des classes.


Ultimes : Tous derrière Loick Peyron 
Dans l’ouest des Canaries, au sud de l’anticyclone des Açores, la vie à bord des Ultimes s’est nettement améliorée. Les trimarans ne font plus de grands sauts de cabri entre les vagues. La mer est plate et le soleil présent. Seul problème : un relatif manque de vent pour les poursuivants de Banque Populaire VII. Et pendant que Loïck Peyron prend la poudre d’escampette au portant en direction des alizés, on assiste à un regroupement de ses rivaux non loin de Spindrift 2.


Multi50 : (re)arrêt technique pour Actual, grosse bagarre en tête
En Multi50, alors que l’ex-N°1 Yves Le Blévec (Actual) doit se résoudre à une deuxième escale technique à Cascais ce mercredi, ce sont Lalou Roucayrol (Arkema Région Aquitaine) et Erwan Leroux (FenêtréA-Cardinal) qui, sur des options différentes, se partagent la vedette. Ils attendent cette nuit le passage d’un front. Lalou Roucayrol parie sur son placement à l’ouest pour toucher le premier les vents soutenus.

L’escale technique se prolonge pour Yves le Blevec


La réparation des girouettes anémomètres à Cascais n’aura durée que quelques heures. Mais Yves Le Blevec s’est vu contraint de revenir pour faire un nouvel état des lieux sur l’électronique. Actuellement le Team Actual et son skipper travaillent d’arrache pied pour trouver la solution.


Imoca : Gabart se méfie de Beyou
En Imoca, après l’abandon de PRB, François Gabart (Macif) n’a plus pour l’instant que deux sérieux adversaires : Jérémie Beyou (Maître Coq) et Marc Guillemot (Safran).
Tous semblent s’accorder sur la route à suivre : aller raser le sud de l’archipel des Açores. En attendant le renforcement du vent cette nuit, ils sont nombreux à avoir sorti la caisse à outils pour réparer les petites avaries du bord. C’était le cas de Jérémie Beyou, revenu en mode attaque après avoir résolu ses problèmes de voile d’avant.


Class40 : Kito de Pavant nouveau leader, Seb Rogues abandonne
Aujourd’hui, même si les conditions sont plus maniables, les marins sont éprouvés. Kito de Pavant (Otio-Bastide Medical) a pris la main ce matin. Il emmène le petit groupe qui privilégie une route plus à l’ouest, à la rencontre du front attendu ce soir. De son côté, Thibault Vauchel Camus (Solidaires en Peloton), 2e au classement, a choisi de piquer plus au sud : 80 milles de latéral séparent les deux hommes de tête.


Ils ont dit :
Loick Peyron, leader Ultime :
"On est en train de faire le break. Mes collègues de bureau sont coincés dans une ondulation de l'anticyclone où on est passé in extremis. On a bien visé le bas de cette barrière anticyclonique avec Marcel et Armel cette nuit. On voyait ces petits phénomènes et on a plongé sud juste à temps pour se glisser en dessous et toucher l'alizé. C'est passé in extremis. J'attaque plus que jamais ; c'est le moment idéal pour le faire, « breaker » pendant que mes adversaires sont ralentis… 10% d'avance par rapport à la route à parcourir ce soir serait parfait."

Lalou Roucayrol, leader Multi50 : 
« Je viens de vider l’avant du bateau, et l’arrière aussi. J’en profite pour éponger et assécher car nous avons pris beaucoup de flotte ces trois derniers jours. Mon option, c’est exactement ce qu’on avait décidé avec Eric Mas, mon routeur. On voulait prendre de l’Ouest. Maintenant, il y a une dorsale à gérer, on verra comment ça va se passer, mais on est mieux placé que FenêtréA-Cardinal à l’approche de la dorsale. »

François Gabart, leader Imoca : 
"C'est plutôt clair dans ma tête depuis le départ. J'ai suivi la stratégie que j’avais pour les premiers jours. Le plus délicat c’est en ce moment car j’étais en tête, donc je suis arrivé dans la petite dorsale, la zone sans vent, et les autres derrière l’ont eu un petit peu moins. Vraisemblablement, je pense que Maitre Coq dans le sud a bien été épargné. En tout cas, il a fait une belle différence et a bien creusé l’écart. Il faut voir maintenant comment ça sort, car cela n’est pas encore fini mais vraisemblablement il fallait passer un peu plus sud."

Deuxième arret pour Actual.
Credit : Th.Martinez

Classements à 16 h
Ultimes
1 BANQUE POPULAIRE VII - LOICK PEYRON
2 SPINDRIFT 2 - YANN GUICHARD à 148.93
3 IDEC SPORT - FRANCIS JOYON à 195.94
IMOCA
1 MACIF - FRANCOIS GABART
2 MAITRE COQ - JEREMIE BEYOU à 25.41
3 SAFRAN - MARC GUILLEMOT à 39.78
MULTI50
1 ARKEMA REGION AQUITAINE - LALOU ROUCAYROL
2 FENETREA - CARDINAL - ERWAN LE ROUX à 15.72
3 RENNES METROPOLE - SAINT MALO AGGLOMERATION - GILLES LAMIRE à 67.00
CLASS40
1 OTIO - BASTIDE MEDICAL - KITO DE PAVANT
2 SOLIDAIRES EN PELOTON - THIBAUT VAUCHEL-CAMUS à 3.61
3 LE CONSERVATEUR - YANNICK BESTAVEN à 18.44

Vous conseille : Favori en Class40, Sébastien Rogues abandonne

http://www.scanvoile.com/2014/11/route-du-rhum-favori-en-class40.html#.VFphLfmG8u4

Par la rédaction
Sources : Rivacom - Mille et Une Vagues - Kaori - ScanVoile

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?