jeudi 18 décembre 2014

Barcelona World Race / Pas de portes des glaces mais une zone d'exclusion, Marcel Van Triest explique

Zone d’exclusion sur la Barcelona World Race qui devrait ainsi permettre aux duos d’éviter de se retrouver à jouer à la roulette russe avec les icebergs. Ce nouveau dispositif remplace les portes des glaces utilisées dans les dernières éditions du Vendée Globe et de la Barcelona World Race. Explication.


Briefing de la Barcelona World Race.
Credit : BWR/G.Martin Raget


Pour un peu plus de liberté
C’est Marcel Van Triest, navigateur, routeur et météorologue pour l’organisation, qui présente le dispositif en vigueur lors de cette édition 2014-2015. En lieu et place des portes, ce sera un polygone composé de plus de 70 points cernant les zones de glaces autour de l’Antarctique qui constituera une zone d’exclusion interdite à la navigation.

Eu égard à la multiplication des portes lors des derniers tours du monde, ce nouveau dispositif devrait permettre de retrouver un peu plus de liberté de mouvement pour les tandems engagés dans la Barcelona World Race. Le grand nombre de portes de glaces aboutissait à une navigation très séquencée marquée par de nombreux points de passages obligatoires. Ici, chacun sera libre de sa navigation tout en respectant les limites les plus sud imposés par la zone d’exclusion.


Une souplesse nécessaire
Les différents points du polygone seront susceptibles de bouger en latitude selon l’évolution des glaces : « L’idée est d’essayer de proposer une navigation qui soit à la fois la plus sure et la plus ouverte possible», insistait le routeur de l’épreuve.

Seule obligation pour la direction de course pour respecter l’équité sportive : « Chaque changement de position d’un point devra être annoncé à une distance minimum de 30° de longitude ouest et de 15° de latitude nord pour le leader de la flotte. »

Par la rédaction
Source : BWR

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?