dimanche 7 décembre 2014

Nautic / Plus de cinquante inscrits, la Mini Transat 2015 est bien partie

Pour cette édition 2015 de la Mini Transat, ils étaient nombreux à vouloir signer dès l’ouverture des inscriptions. Le plus rapide a été Ian Lipinski qui courra sur un bateau de série qui fait déjà figure d’épouvantail, l’Ofcet 650. Ils seront 84 sur la ligne de départ à Douarnenez. 


La Mini Transat 2015 déjà lancée !
Credit : J.Vapillon

D'abord se qualifier
Pour y être, tous devront d'abord être passés par les qualifications obligatoires imposées par la classe Mini, soit un parcours de qualification de 1000 milles, et justifier de 1000 autres milles en course, dont une en solitaire. 

Certains ont déjà pris de l’avance : ceux qui étaient déjà de la Mini Transat 2013 (pour peu qu’ils courent sur le même bateau) ou bien ceux qui ont participé aux Sables – Les Açores en 2014. Pour les autres, il reste les courses d’avant saison de 2015 pour finir de boucler leur inscription. Le rêve a ses exigences.


Premières inscriptions au Nautic hier
Hier soir, en trente minutes, c’est plus de cinquante dossiers qui ont été déposés. Ian Lipinski, premier inscrit à la Mini Transat – Îles de Guadeloupe 2015. « C’est un hasard si je me suis inscrit le premier. Je n’avais rien prémédité. J’étais juste au bon endroit, au bon moment. L’important n’est pas d’être le premier inscrit, mais bien de montrer ce que l’on vaut sur l’eau… En 2013, j’avais chaviré après moins de 24 heures de course, cette fois-ci, je compte bien aller au bout. »


Mini Transat – îles de Guadeloupe en 2015
En 2013, en revenant aux Antilles, destination historique de la course, les organisateurs de la Mini Transat posaient les bases d’une collaboration future avec ses partenaires guadeloupéens. C’est maintenant chose faite puisque la prochaine édition de l’épreuve se dénommera maintenant Mini Transat – îles de Guadeloupe.


La Mini Transat 2015 :
Départ de la première étape, le 19 septembre de Douarnenez
Départ de la deuxième étape, le 31 octobre de Lanzarote

Par la rédaction
Source : Enelos

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?