samedi 17 janvier 2015

Barcelona World Race / Ca ralentit dans le groupe de tête, Neutrogena pas vraiment furtif (images)

Comme prévu, les vitesses du groupe de tête - où pointent Poujoulat, Neutrogena et GAES Centros Auditivos – commencent à prendre du plomb dans l’aile en périphérie des hautes pressions. Les effets de Sainte-Hélène se font ressentir.




Images du bord


« Les bateaux abordent une zone de transition, d’instabilité entre deux régimes. Les vents vont progressivement basculer du sud-est au nord-ouest dans un couloir entre deux masses anticycloniques, » explique Jacques Caraës, directeur de course. « Mais, avant la fin du week-end, ils devraient commencer à franchement accélérer dans 25-30 noeuds de nord-ouest."

Plus en arrière, à 370 milles environ dans le nord du duo Corbella-Marin, Jörg Riecher et Sébastien Audigane, qui ont dû affaler hier leur grand-voile pour résoudre un problème au niveau du rail, ont repris la route dans un alizé d’est de 10-15 nœuds.


Mode furtif raté pour Neutrogena
Le mode furtif mis en œuvre pour Neutrogena n’a pas fonctionné comme il l’aurait dû. Les autres équipages ont pu recevoir sa position tout au long des 24 heures au cours desquelles il était supposé être invisible aux yeux de ses concurrents, comme ceux du public (classement de 9h, 14h, 19h et 5h TU entre le 16 et 17 janvier).

Classement à 14 h

Par la rédaction
Source : Barcelona World Race

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?