vendredi 2 janvier 2015

Volvo Ocean Race / Top départ vers Sanya demain, Alvimedica reclassé

4 670 milles nautiques. Voilà ce qui attend les six équipages de la Volvo Ocean Race pour la troisième étape entre Abu Dhabi et Sanya en Chine. Les marins s’attendent à une route semée d’embûches. Départ demain samedi à 11h HF. A noter que Team Alvimedica a été reclassé après s'être dérouté sur l'étape précédente. Les hommes de Charles Enright reprennent donc un point au général.


Demain cap sur Sanya pour la Volvo Ocean Race !
Credit : A.Sanchez

Vents faibles, zones de cyclones, mousson forte de nord est, … voici un concentré de ce qui attend les marins de la Volvo Ocean Race.

Charles Caudrelier, skipper de Dongfeng Race Team, raconte. « On aura beaucoup d’obstacles, beaucoup de dangers. Nous allons croiser beaucoup de cargos car c’est la zone la plus fréquentée au monde. Beaucoup de bateaux de pêche pas éclairés aussi. Beaucoup de choses qui flottent. L’objectif premier est d’arriver avec un bateau en bon état à la fin de cette étape. Car il y a beaucoup de pièges sans oublier la possible piraterie. En termes de sport et de régates, ca va être une zone compliquée à gérer avec peu de vent. On a tous peur de cette étape »

Laurent Pagès, à bord de Brunel : « Il va falloir être vigilant en permanence. Etre attentif à ce qui se passe au-dessus de nos têtes et devant nous. Et puis, saisir la moindre opportunité qui se présentera.  Je pense qu’il peut y avoir très peu d’écart à Sanya »

Dans ces conditions, on peut imaginer que chaque équipage va tenter de rester au contact de ses adversaires. Ne pas quitter le groupe pour ne pas risquer de payer au prix fort une option trop hasardeuse.

Les équipages vont mettre entre 22 et 26 jours pour rallier Sanya.


Team Alvimedica reclassé
Le jury international de la Volvo Ocean Race, présidé par le Français Bernard Bonneau, a décidé de reclasser Team Alvimedica 4ème (le VO65 était arrivé 5e) de la deuxième étape entre Le Cap et Abu Dhabi. Lors de cette étape, l'équipage s’était dérouté pour porter assistance à Team Vestas Wind lors de son échouement dans la nuit du 29 novembre et était resté plusieurs heures sur zone.

Cette décision du jury signifie que Team Alvimedica est maintenant à 5 points (et non pas 6) du trio de tête composé de Team Brunel (Bouwe Bekking/NED), Abu Dhabi Ocean Racing (Ian Walker/GBR) et Dongfeng Race Team (Charles Caudrelier/FRA). Ces trois bateaux ont chacun quatre points.


Changements à bord
Charles Caudrelier fait tourner son effectif. « Nous allons faire rentrer un quatrième chinois, Kit. C’est l’un des plus âgés car il a plus de trente ans. On va rentrer un autre moins de trente ans, un australien Jack Boutell qui va remplacer Wolf. Horace débarque car il a un problème de dos. Black restera à bord pour cette étape. Malheureusement, Yann Riou ne peut pas être avec nous pour de tristes raisons. On espère qu’il pourra revenir bientôt mais en attendant, c’est son ami Sam Greenfield, cameraman de l’organisation qui a beaucoup travaillé dans notre équipe et qui est le bienvenu à bord pour le remplacer » 

Autre changement majeur dans la flotte de la Volvo Ocean Race. Iker Martinez, le skipper de MAPFRE, ne sera pas à bord pour cette étape en raison de ses obligations pour la préparation olympique qu’il mène parallèlement. C’est Xabi Fernandez qui endosse le rôle de « patron » de l’équipage espagnol.

A bord d'Abu Dhabi, Neal McDonald fait son arrivée et remplace Phil Harmer.


Classement général après deux étapes :
1) Team Brunel 4 pts
2) Abu Dhabi Ocean Racing 4
3) Dongfeng Race Team 4
4) Team Alvimedica 9
5) MAPFRE 11
6) Team SCA 12
7) Team Vestas Wind 12

Vous conseille : Flash / Team Vestas Wind de retour sur la Volvo Ocean Race avant Goteborg !

http://www.scanvoile.com/2015/01/flash-team-vestas-wind-bientot-de.html#.VKZyUSuG-jI


Par la rédaction
Sources : VOR - ScanVoile

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?