mardi 3 février 2015

ITW / "Désormais on parle entre ingénieurs et techniciens", rendez-vous chez CDK de Lorient

Dans le monde de la voile, il est des entreprises incontournables. Savoir-faire incomparable, haute technologie, innovations, CDK technologies, spécialisée dans la construction en composites hautes performances, est de celles-là. Basée à Port la Forêt, CDK s'est agrandi en 2007 à Lorient sur l'anneau de Kéroman et adjoint une nouvelle unité : Kéroman Technologies. Portrait de l'entreprise avec Yann Dollo, directeur général adjoint.


La coque centrale du futur Macif 100 chez CDK.
Credit : A Courcoux / Macif100

CDK Technologies est historiquement basée à Port la Forêt. Créée par Hubert Desjoyeaux en 1984, la société accueille de nouveaux actionnaires en 1993 et continue son développement dans la course au large et le nautisme. En 2006, Banque Populaire déclenche son projet de Maxi trimaran ; "Il fallait alors une structure sur mesure pour héberger l'assemblage de ce géant". Kéroman Technologies voit alors le jour à Lorient avec un impressionnant atelier de 45 mètres sur 27.


Cœur de métier : la course au large
Ce savoir-faire unique, les deux entités le mettent au service des plus grosses écuries de course au large. Actuellement, le chantier travaille sur les IMOCA nouvelle génération Safran et Banque Populaire et sur le maxi 100 pieds de Macif. Les trois bateaux sortiront des chantiers entre février et la mi-juin.

"L'innovation et la recherche technologique sont au cœur de nos préoccupations. Notre bureau d'étude a mis en place un outil de traçabilité intégré, de la matière première au produit fini. C'est une exigence de nos clients et des équipes qui se sont vraiment professionnalisées ces dernières années. Désormais on parle entre ingénieurs et techniciens, les process de construction n'ont plus rien d'empirique, nous assurons un suivi qualité très pointu de toutes les pièces qui sortent de nos ateliers."


Développement industriel
"En 2014, nous avons embauché près de 40 personnes en production pour faire face aux constructions des nouveaux IMOCA et multicoques" ; CDK étend aussi ses champs de compétences : "Aujourd'hui nous travaillons aussi sur l'assemblage de l'hydrolienne Sabella et dans le domaine de la défense avec DCNS. 

La diversification est essentielle pour maintenir le niveau d'emploi et moins s'exposer aux éventuels aléas de la course au large."


Vous conseille : De Multiplast à Kéroman, la coque centrale de Macif 100 en transit !

http://www.scanvoile.com/2014/12/images-de-multiplast-keroman-la-coque.html#.VNC_yGiG-jI



par la rédaction
Source : Lorient Grand Large

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?