mardi 17 mars 2015

ITW / Atelier peinture au chantier de SMA, l'IMOCA de Paul Meilhat entame sa mue

Le ponçage et les réparations désormais terminés, l’équipe SMA Course au large entame une phase du chantier hautement symbolique : la mise aux couleurs de l'Imoca SMA (ex-Macif). Dernier gros morceau du chantier avant la pose de l’accastillage et de l’électronique puis la mise à l’eau à la fin du mois de mars : la décoration du bateau. Rencontre avec Laurent Dorval, technicien préparateur composite et responsable de cette phase de haute-précision.


L'Imoca SMA reçoit ses nouvelles couleurs !
Credit : Windreport / SMA

Décoration et technique
Laurent Dorval détaille les opérations : « Après une longue phase de préparation débutée en janvier, la touche finale de la décoration du bateau vient de débuter. Place enfin à la pose de la peinture sur la coque !

Cela suit un processus très précis. La première étape consiste à poncer les différentes zones afin d’enlever les anciennes couleurs, soit près de 250 m2 de surface.

Ensuite, j’applique une couche de primaire pour que le bateau soit monochrome et pour que le rendu soit uniforme. Arrive ensuite la pose des pochoirs puis des couches de laques : les différents bleus, le gris, le rouge, et le blanc. Une fois les laques posées, nous appliquons un antifouling, une peinture spéciale empêchant les organismes aquatiques de se fixer sur la coque. C’est une étape-clé pour garantir la bonne glisse du bateau.

Il ne faut pas se louper car elle demande beaucoup de concentration et de minutie. 

Sur cette étape, je travaille en collaboration avec la société Ecritures, spécialisée dans la décoration de bateau et le designer du bateau Jean-Baptiste Epron. 


Chasse au poids
Je suis à la chasse au poids, que ce soit lors du ponçage, du choix des primaires ou de l’application des couches de peinture. Tout est conditionné par l’idée de ne pas ajouter du poids inutile au bateau. Je dois donc m’appliquer pour que les différentes couches de peintures soient les plus fines possibles pour avoir un toucher de carène lisse : c’est une science. »


Bientôt sur l’eau
Après deux mois et demi de chantier, et des heures et des heures de travail sur le bateau, nous avons hâte de le voir naviguer sous voile avec sa nouvelle robe. Lorsqu’il prendra le départ des courses, nous pourrons être satisfaits du travail accompli. Ce jour-là, ce sera forcément le plus beau (rires) !»


Vous conseille : Image / L'ex-Macif mis à nu, SMA de Paul Meilhat en devenir

http://www.scanvoile.com/2015/01/image-lex-macif-mis-nu-sma-de-paul.html#.VQHIlY5ws1k


par la rédaction
Source : SMA

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?