jeudi 2 avril 2015

Barcelona World Race / Anna Corbella et Gerard Marin troisièmes : "Le résultat de notre travail" (ITW)

Troisième ! GAES Centros Auditivos a franchi la ligne d’arrivée de la Barcelona World Race à 19h09mn (TU+2), hier 1er avril. Anna Corbella et Gerard Marin ont bouclé leur deuxième tour du monde, après une première participation à la Barcelona World race 2010-2011 et signent là un très beau podium. Rencontre à l'arrivée.



Anna Corbella et Gerard Marin troisièmes de la Barcelona World Race.
Credit : G.Martin Raget/BWR


Le sentiment général
Anna Corbella : "parfois ça a pu paraître long, mais maintenant j’ai l’impression que l’on est parti hier. C’est une sensation bizarre. En réalité lors du final en Méditerranée, nous avons dû nous battre de même que lors de la remontée de l’Atlantique. Là, ça paraît long."

Gerard Marin : "quand Anna s’est blessée (en Atlantique), les manœuvres étaient gérables. Mais ici en Méditerranée, avec les vents variables et les nombreuses manœuvres que ça demande, j’étais vraiment épuisé."


Les progrès par rapport à 2010-2011
Anna : "je pense que pour nous deux, quand nous avons bouclé notre premier tour, nous savions qu’il y avait une possibilité d’être au départ de celle-ci. On a beaucoup travaillé pour. On est allé naviguer sur d’autres classes tous les deux, on a fait des courses transatlantiques. C’est le résultat de notre travail. On s’est vraiment préparé sérieusement."

Gerard : "De toute évidence, nous disposions cette fois-ci d’un bon bateau. Malgré tout, quand tu finis ta course, tu te dois d’analyser comment ça s’est passé. On a fait quelques erreurs majeures, pas beaucoup, mais elles étaient déterminantes. 

Par exemple, au cap de Bonne-Espérance, on a rencontré une dépression tropicale… On était dans le groupe de tête, environ 100 milles derrière et on en a perdu 300 à 400. Quatre jours plus tard, on se retrouvait dans des hautes pressions auxquelles les autres avaient échappé. Ils se sont retrouvés 1000 à 1500 milles devant. Là, c’est une vraie marche à franchir."


La course
Gerard : "notre lièvre, c’était Neutrogena. On connaît bien Guillermo, on connaît sa capacité à faire marcher un bateau à fond. Il est très fort techniquement. On savait que dans des conditions identiques ce serait compliqué d’aller le chercher. Notre espoir était donc de garder le bateau en bon état et si il avait un problème quelconque, d’être capable de le passer."


La comparaison avec votre premier tour du monde ?
Gerard : "j’ai trouvé ça plus difficile. On a eu plein de soucis techniques, on a passé notre temps à réparer, des bricoles, mais sans arrêt. Ça vient avec le rythme de la course : si tu pousses le bateau, alors les pépins arrivent. De façon évidente, on a aussi fait des erreurs qui étaient dues à notre manque d’expérience. On les a résolues, mais à la fin, la liste des s’allongeait et on se demandait : « on va arriver à terminer ou pas ? »"


Anna : "pour moi, la première expérience était difficile, c’était quelque chose de totalement nouveau, une découverte. Mais je ne me rappelle pas avoir eu beaucoup de soucis techniques. Là, on était là presque tous les jours en train de penser : « bon, c’est quoi le prochain ? Allez en avant la prochaine casse, on est paré… » Il y a des moments où on n’a pas cessé de réparer et c’était épuisant."




En chiffres
Anna Corbella et Gerard Marin ont bouclé leur tour du monde en 91 jours, 05 heures, 09 minutes 28secondes sur les 23.321,76 milles de la route fond. GAES Centros Auditivos a bouclé son tour du monde à la vitesse moyenne de 10,65 nœuds. La distance effectivement parcourue durant cette course est de 28 127,6 milles à la vitesse surface de 12,85 nœuds.

Le bateau
L’IMOCA 60 GAES Centros Auditivos un plan Farr de 2007, a terminé le Vendée Globe 2012-2013 en cinquième position aux mains de Jean Le Cam. Auparavant, il avait terminé la Barcelona World Race en 3e position avec Tonio Piris et Pepe Ribes. C’est Loïck Peyron qui l’avait mené dans le Vendée Globe 2008-2009 avant d’abandonner sur démâtage.


Par la rédaction
Source : BWR

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?