mercredi 1 avril 2015

Diam 24 / Lionel Lemonchois impatient d'en découdre sur le Spi : "Il n’y a pas de « manche», que des bons !"

Début de saison imminent ! L’équipage du Diam 24 Prince de Bretagne n'a pas ménagé sa peine pour être au point. Cap sur le Spi Ouest France en fin de semaine pour Lionel Lemonchois, Matthieu Souben, Benjamin Amiot et Didier Le Vourc’h. Rencontre avec le skipper.


Lionel Lemonchois et ses hommes en Diam 24
Credit : DR

Le Top 4
« Le plateau du Spi Ouest France est costaud. Il n’y a pas de « manche » mais que des bons. Ca va se bagarrer fort et ça tombe bien : c’est justement ce qu’on aime ! Lors des stages d’entraînement que nous avons effectués avec huit de nos concurrents en baie de Quiberon ces dernières semaines, nous avons pu constater que nous sommes bien dans le coup. 

Nous avons gagné des manches et joué régulièrement aux avant-postes. A présent, nous allons voir ce que ça donne en course. Ce sera d’autant plus intéressant que nous allons nous confronter aux Diam 24 de Port-la-Forêt que nous n’avons pas encore eu l’occasion d’observer sur l’eau », explique Lionel Lemonchois qui ambitionne de terminer dans le Top 4 de la compétition.


Quelques évolutions
Le skipper a fait évoluer sa monture autant que possible cet hiver. « Les trimarans sont monotypes. Nous avons donc une marge de manœuvre assez faible mais nous avons toutefois beaucoup bossé sur le matelotage et fait quelques petites « bidouilles » pour gagner en efficacité », précise-t-il.


Faire tourner
« Lors des entraînements, nous avons essayé différentes configurations mais pour l’heure, aucune ne se détache vraiment. Nous allons donc continuer de changer régulièrement l'équipage, ce qui aura l’avantage de nous faire progresser tous les quatre à la même vitesse » conclut Lionel Lemonchois qui entrera officiellement en piste vendredi à partir de 11 heures.

Par la rédaction
Source : Rivacom

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?