mardi 21 avril 2015

IMOCA / 110 jours de mer pour Nandor Fa et Conrad Colman, clap de fin pour la Barcelona World Race 2014

110 jours ! Nandor Fa et Conrad Colman ont bouclé hier leur tour du monde en 110 jours, 10 heures, 59 minutes et 40 secondes sur les 23.321,76 milles de la route fond. Spirit of Hungary signe ainsi la fin de la Barcelona World Race en coupant la ligne à 00h 59mn. Les deux coureurs envisagent de participer au prochain Vendée Globe 2016-2017.


Nandor Fa et Conrad Colman bouclent la Barcelona World Race 2014.
Credit : M.Perello


Nandor Fa, 61 ans, espère repartir sur le prochain Vendée Globe avec son bateau, neuf, construit en vue de la Barcelona World Race.

Conrad Colman, 31 ans, a couru la Mini Transat et la Global Ocean race (tour du monde en double en Class40) qu’il remportera.

Les deux hommes se sont connus tardivement et leur préparation commune a été singulièrement écourtée. Ils savaient qu’ils ne pouvaient pas partir sur ce tour du monde en espérant rivaliser avec des équipages aguerris et qui avaient bénéficié d’un temps de préparation autrement plus conséquent.

Leur objectif premier était de pouvoir se mêler à la lutte avec le peloton et surtout de ramener le bateau à bon port.


Un bateau en phase de développement
L’IMOCA Spirit of Hungary, dessiné par Nandor Fa lui-même, en était à sa première véritable navigation. La Barcelona World Race aura été son baptême du feu et le manque de temps de navigation à bord aura forcément pesé sur les performances de l’équipage.


En chiffres
Les deux navigateurs ont bouclé leur tour du monde à la vitesse moyenne de 8,8 nœuds, après avoir dû faire escale à Bluff en Nouvelle-Zélande pendant plus de trente-six heures. La distance effectivement parcourue durant cette course est de 27 575 milles à la vitesse surface de 10,4 nœuds.




Pour revivre la Barcelona World Race 2014-15, c'est ici :

http://www.scanvoile.com/search/label/Barcelona%20World%20Race#.VTYSZSHtmko


Par la rédaction
Source : BWR Media

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?