jeudi 16 avril 2015

Record / Temps de réference aux Voiles de Saint Barth pour Phaedo 3, Comanche et Odin, une première

C'était l'une des nouveautés annoncées de cette 6e édition des Voiles de Saint-Barth : la création d'un record de l'épreuve sur un parcours de 42 milles. Mercredi, les organisateurs ont profité d’une belle brise d’Est entre 16 et 20 noeuds pour lancer les Multicoques, les Maxi 1 et les Maxi 2 sur cette grande boucle jusqu’à l’île Tintimarre, et ce sont des temps de références canons qui ont été réalisés.


Crédit : Ch Jouany



Phaedo 3 en Multicoques
Phaedo 3 a établi le premier temps de référence des Voiles de Saint-Barth dans la catégorie des Multicoques.  « Nous avons mis moins de deux heures pour effectuer cet aller et retour entre Saint-Barth et Tintamarre. C’est l’objectif que nous nous étions fixé et nous l’avons atteint. C’est génial mais il est vrai que j’ai fait l’acquisition d’un MOD 70 justement dans le but de battre ou d’établir des records. Depuis que j’ai ce bateau, c’est le troisième. Forcément, je suis content », a déclaré Lloyd Thornburg qui s’est cependant montré discret sur ses prochains challenges. « Je préfère en parler après qu’avant », a précisé le skipper Britannique qui a bouclé les 42 milles du parcours à la vitesse moyenne de 22,18 nœuds, avec une pointe à 34 nœuds.

Comanche en temps réel
Chez les Maxi 1, c’est Comanche – qui comptait parmi ses invités du jour un certain Loïck Peyron – qui a réalisé le meilleur chrono. Le superbe 100 pieds est le premier sur la ligne en 2 heures 33minutes 04 secondes, à la vitesse moyenne de 16,46 nœuds, avec une avance de trente minutes sur Rambler 88. Une avance conséquente mais insuffisante pour à combler son handicap (un rating de 1,737 attribué par le CSA). De ce fait, il ne s’est octroyé que la troisième place de la manche en temps compensé, derrière Rambler et Bella Mente. Du côté des Maxi 2, c’est Odin de Tom Siebel qui a été le premier à franchir la ligne d’arrivée et donc à fixer le temps de références des Voiles de Saint-Barth dans sa catégorie.




par la rédaction 
Source : Les Voiles de Saint Barth

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?