vendredi 8 mai 2015

Diam 24 / Armel Le Cléac'h, Kito de Pavant, Bernard Stamm, ils ont rendez-vous au Grand Prix Guyader

Les Diam 24 reprennent du service. Jusqu'à dimanche, vingt équipages vont s’affronter au Grand Prix Guyader pour cette troisième épreuve du circuit. Armel Le Cléac'h, Bernard Stamm, François Gabart, Vincent Riou, Daniel Souben, ils sont prêts !


Les Diam 24 au Grand Prix Guyader.
Credit : B.Bouvry

Un week-end venté
La flotte naviguera une nouvelle fois dans les conditions réelles du Tour de France à la Voile, avec des parcours construits en Stade Nautique et des raids côtiers.

La compétition débutera aujourd'hui vendredi dès 13h. Les prévisions météo annoncent un week-end corsé, notamment pour les journées de vendredi et samedi où le vent soufflera de 14 à 21 nœuds vendredi et de 20 à 29 nœuds samedi. Des conditions qui devraient être plus clémentes dimanche avec une moyenne de 13 nœuds de vent.


Les mots des marins :
Bernard Stamm, Cheminées Poujoulat : "J’ai du retard à rattraper"
« C’est important pour moi de participer au Grand Prix Guyader, ainsi qu’à toutes les épreuves d’avant-saison en Diam 24, car j’ai du retard à rattraper sur nos adversaires : pendant que je faisais la Barcelona World Race, les autres équipages se sont entrainés. Il faut donc que l’on profite de ces confrontations pour combler ce retard et acquérir des automatismes. Il nous reste encore deux mois pour nous caler et être prêt. »


Daniel Souben, Sodebo : "Pas une bonne période pour nous"
« Nous sommes dans le dur depuis que la compétition a commencé, ce n’est pas une bonne période pour nous. Nous avons beaucoup débriefé depuis le Grand Prix Atlantique, nous avons remis les choses à plat. L’objectif de ce Grand Prix Guyader va donc être de savoir si nous arrivons à mettre à profit de façon efficace tout ce que nous avons appris cet hiver lors de nos entrainements. L’échéance finale, c’est le Tour de France à la Voile. Il nous reste du temps d’ici-là. Cette épreuve est une épreuve d’entrainement et de calage, nous nous mettons davantage la pression sur la manière de naviguer que sur le résultat. »


Damien Seguin, Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains : "Le vrai démarrage"
« Le Grand Prix Guyader marque le vrai démarrage de la préparation du Tour de France à la Voile. Nous sommes très contents car nous allons naviguer avec notre propre bateau, ce qui n’était pas le cas avant. L’objectif est de nous familiariser avec le format de course que l’on aura sur le Tour cet été. »


Matthieu Salomon, Vannes Agglo Golfe du Morbihan : "Aussi bien qu’à la fin du Grand Prix Atlantique "
« Sur le Grand Prix Guyader, l’objectif principal va être de peaufiner nos réglages et notre manière de naviguer, et de mettre en œuvre tout ce que nous avons travaillé aux entrainements. Evidemment, nous allons essayer de naviguer aussi bien qu’à la fin du Grand Prix Atlantique à Pornichet (l’équipage avait terminé 4ème du classement général ndlr), nous allons sur l’eau pour nous donner à fond.  »


Programme de la course :
Vendredi 8 mai:
11h: briefing skippers
13h: 1er signal d’avertissement / Raid Côtier
Samedi 9 mai:
11h : 1er signal d’avertissement / Stades Nautiques
Dimanche 10 mai:
11h : 1er signal d’avertissement (pas de signal de départ après 14h30) / Stades Nautiques
17h30 : Remise des prix.


Liste des Diam 24 inscrits au Grand Prix Guyader :
- 30 Corsaires (Alexia Barrier)
- Agrival (Pauline Chalaux)
- Banque Populaire (Armel Le Cléac’h)
- CombiWest (Frédéric Guilmin)
- Cheminées Poujoulat (Bernard Stamm)
- Courrier Choc (Antoine Carpentier)
- Diam and fun (Eric Renault)
- Dunkerque Voile (Loïc Fequet)
- Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains (Damien Seguin)
- Guyader Gastronomie (Christian Guyader)
- Macif (François Gabart)
- Made in Midi (Kito de Pavant)
- Maitre Coq (Jérémie Beyou)
- PRB (Vincent Riou)
- Prince de Bretagne (Mattieu Souben)
- Radio Vinci Autoroutes (Jean-Baptiste Gellée)
- Sodebo (Daniel Souben)
- Techneau (Arnaud Daval)
- Vannes Agglo Golfe du Morbihan (Quentin Delapierre et Matthieu Salomon)
- West Courtage Ecole Navale (Simon Moriceau)

Par la rédaction
Source : Effets Mer

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?