mardi 5 mai 2015

Multi50 / Victoire d'Erwan Le Roux et Giancarlo Pedote au GP Guyader, Tour de Belle-Ile avec Thomas Coville

La 16e édition du Grand Prix Guyader s’est achevée hier après-midi pour les Multi50. Belle victoire sur l'épreuve pour Erwan Le Roux, Giancarlo Pedote et leur équipage. Le nouveau duo entame sa saison de la plus belle manière ! Les hommes de FenetréA-Prysmian enchaînent dès samedi sur le Tour de Belle-Ile avec Thomas Coville à bord.




Belle victoire de FenetréA-Prysmian sur le Grand Prix Guyader.
Credit : DR

"Sur la lignée de la Route du Rhum"
Erwan Le Roux peut être satisfait de sa dernière journée sur le Grand Prix Guyader. Il a réalisé un sans-faute en parvenant à prendre le dessus sur son concurrent direct Arkema dès les premières longueurs : « Nous nous sommes bien battus avec l’équipage de Lalou (Roucayrol). Ca continue sur la lignée de la Route du Rhum. Maintenant, nous attendons les autres petits copains de la classe mais ce qui est certain, c’est que si ça se bagarre comme ça toute la saison, ça va être excitant ! », a analysé le navigateur, notant toutefois que son principal concurrent a d’ores et déjà abattu une carte que lui garde au chaud pour l’instant : ses nouvelles voiles pour la Transat Jacques Vabre.


Dans le bon sens
« C’est nickel et c'est la preuve que nous avions une belle cohésion d’équipage, y compris avec Quentin Delapierre qui remplaçait Julien Bourgeois à la tactique lundi. Giancarlo progresse vraiment fort. Il a maintenant moins d’appréhension qu’au départ. C’est sûr qu’attaquer une première course avec 20 nœuds de vent, ça décoiffe toujours un peu ! », sourit Erwan Le Roux, fier de commencer sa première saison sous les couleurs de FenêtréA-Prysmian par une belle victoire.


"Encore énormément de chemin"
Même satisfaction chez Giancarlo Pedote : « Le bilan de ce GP Guyader est très positif. Bien sûr, j’ai encore énormément de chemin à parcourir, et c’est normal. Mais ça vient petit à petit. Je me sens de plus en plus à l’aise dans les manœuvres mais je dois avouer que je n’imaginais pas que naviguer en multicoque était si différent de ce que je faisais avant, en termes de conduite, notamment », commente l’ancien Ministe. « Erwan maîtrise parfaitement le bateau. Nous travaillons sereinement et les choses vont vraiment dans le bon sens », a conclu Giancarlo.


Tour de Belle-Ile avec Thomas Coville
A présent, les deux hommes vont laisser passer le mauvais temps annoncé pour ce début de semaine en Bretagne et attendre jeudi pour convoyer leur Multi50 jusqu’à La Trinité-sur-Mer avant de s’aligner au départ du Tour de Belle-Ile, samedi matin, avec en guest-star à bord, un certain Thomas Coville.

Par la rédaction
Source : Rivacom

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?