vendredi 19 juin 2015

IMOCA / Record SNSM pour Morgan Lagravière et Safran : "Il est temps de nous mesurer aux autres"

Pour sa première course à bord de Safran, Morgan Lagravière disputera avec Nicolas Lunven le Record SNSM, course de 330 milles dont le coup d’envoi sera donné à Saint-Nazaire dimanche. Pour le duo Lagravière/Lunven, l’épreuve constituera un test grandeur nature en vue de la Transat Jacques Vabre.



Credit : E.Allaire

Stage IMOCA avant le record SNSM
« Cette première confrontation en course s’annonce constructive et permettra de tirer de précieux enseignements pour les deux rendez-vous majeurs de la saison : la Transat Jacques Vabre et la Transat B to B. » Tout juste rentré d'un stage au Pôle France de Port-la-Forêt avec son co-équipier Nicolas Lunven, Morgan Lagravière attend avec impatience le record SNSM.

Dimanche soir à 20h, les deux marins prendront le départ à Saint-Nazaire. Au programme : une boucle de 330 milles où il faudra contourner l’île de Groix, laisser à bâbord le plateau de Rochebonne (au large de l’île de Ré), enrouler la marque d’eaux saines BXA (embouchure de la Gironde) puis remonter vers Saint-Nazaire. Soit entre 24h et 48h de course en fonction des conditions météo.


Première confrontation
A bord du tout nouveau Safran, le duo fera face à au moins trois autres IMOCA : SMA de Paul Meilhat, Initiatives-Cœur de Tanguy de Lamotte et Bureau Vallée de Louis Burton. Un quatrième concurrent, et pas le moindre, devrait s’ajouter à la liste : Banque Populaire VIII d’Armel Le Cléac’h, mis à l’eau la semaine dernière.


« Prendre plaisir dans le combat ! »
Morgan Lagravière aborde ce rendez-vous dans de bonnes dispositions. « Nous avons pas mal navigué en double avec Nicolas, nous commençons à avoir le bateau bien en main. Les automatismes se mettent en place », indique le jeune skipper de Safran. « Nous connaissons également très bien la zone de navigation pour l’avoir maintes fois sillonnée durant nos années en Figaro. »

En confiance, donc, le tandem de Safran jouera la gagne. « Pour le moment, tous les Imoca se sont entraînés de leur côté. Il est temps de nous mesurer aux autres. Notre envie est énorme et nous allons prendre plaisir dans le combat ! », prévient Morgan. C’est le compétiteur qui parle.

Par la rédaction
Source : Safran

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?