jeudi 30 juillet 2015

Figaro / Saint-Malo, Bréhat, Groix, Piriac, on passe le Tour de Bretagne à la loupe

C’est la prochaine sur la « to do list » des Figaristes. Avant-dernière épreuve de la saison du circuit, le Tour de Bretagne s’élancera le 22 août de Saint-Malo pour une semaine de course. 320 milles en 4 étapes avec 2 tours d’îles et 1 parcours banane. Focus.  


Credit : A.Courcoux


Pour la première fois, les concurrents se plieront au rite du « Prologue » qui ne comptera pas dans le classement. Pour l’occasion, chaque duo embarquera un jeune de moins de 20 ans issu des écoles de sport du pays malouin. Une belle occasion de s’échauffer au cœur de la belle baie tactique de la cité des corsaires.


Deux îles au programme
Du renouveau.  Deux petits tours dans le grand, avec des parcours autour des iles de Bréhat et de Groix. Une belle manière d’exploiter toutes les marques de parcours naturelles de la côte bretonne.

Enfin, la course fera pour la toute première fois escale à Lézardrieux, port en eaux profondes pourtant niché au cœur du bassin fluvial du Trieux, entre Manche et Trégor.


Le parcours du 10e Tour de Bretagne à la loupe
La première étape entre Saint-Malo et Lézardrieux est un tracé bien connu des figaristes, « il n’y a pas de piège particulier, c’est un classique de la côte nord Bretagne », précise Jean Coadou, directeur de course.

Pour le tour de Bréhat : deux parcours sont envisagés, un court de 20 milles, au plus près de l’île, et un de 27 milles avec un passage à proximité de Paimpol. Ces deux tracés sont conçus pour être disputés dans les deux sens. Le Comité de course décidera du parcours et du sens dans lequel il sera proposé aux coureurs la veille ou le matin du départ. Les forts courants de cette zone de navigation constitueront des paramètres majeurs à prendre en compte par les tacticiens.

Puis vient la grande étape de 104 milles, disputée en partie de nuit. Entre Lézardrieux et Camaret les duos devront négocier courants et cailloux de la côte nord, l’approche de la Pointe Finistère, le passage du Chenal du Four, l’entrée en Mer d’Iroise : une longue nuit en perspective.

La troisième étape sera lancée à l’aube de façon à permettre à la flotte des Figaro Beneteau de franchir le Raz de Sein avec le courant. La descente vers Groix passera ensuite au large de Penmarch’ puis de l’archipel des Glénan.

A Groix, comme à Bréhat, le Comité de course décidera, en fonction de la météo, du sens dans lequel il enverra les coureurs en faire le tour, sachant que les coefficients de marée auront repris un peu de puissance (coefficient de 90 le 28 août).

Le courant sera sans doute aussi un acteur majeur de la dernière manche de ce Tour de Bretagne avec notamment le délicat passage du phare de la Teignouse à négocier, au sud de la presqu’ile de Quiberon.


Le parcours du Tour de Bretagne 2015
22-23 août - Saint Malo
22 août : prologue
23 août : départ vers Lézardrieux (Saint-Malo – Lézardrieux : 44 milles)
23-35 août - Lézardrieux
23 août : arrivée des concurrents
24 août : tour de l’île de Bréhat (20 ou 27 milles)
25 août : départ vers Camaret-sur-mer (Lézardrieux – Camaret-sur-mer : 104 milles)
26-27 août - Camaret-sur-mer
26 août : arrivée des concurrents
27 août : départ vers l’île de Groix (Camaret-sur-mer – Groix : 80 milles)
27-29 août - île de Groix
27 août : arrivée des concurrents
28 août : parcours banane (9 milles) et tour de l’île de Groix (15 milles)
29 août : départ vers Piriac-sur-mer (Groix – Piriac-sur-mer : 43 milles)
29 août - Piriac-sur-mer
29 août : arrivée des concurrents et remise des prix


Vous conseille : les images de la dernière édition



Par la rédaction
Source : Kaori

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?