dimanche 19 juillet 2015

Tour Voile / Spindrift s'impose à Gruissan. 19ème sur le côtier, Groupama perd le général ! (Classement)

Petit coup de tonnerre sur le Tour Voile aujourd'hui. Le côtier du jour à Gruissan a en effet rebattu les cartes. Spindrift a passé la ligne en tête, Combiwest a pris la troisième place. Et en grand perdant Groupama, 19e cet après-midi, coincé après avoir choisi une option au large. Ce soir, changement de leader au classement général, Pierre Pennec (Groupama) cédant sa place à Fred Guilmin (Combiwest).


Image : @TourVoile


Dès le briefing du matin, les fous de flux s’écharpent autour de Richard Silvani, le météorologue de Météo France. Se pose la problématique du jour : qui, de la tramontane ou de la brise thermique, sortira victorieuse de leur affrontement au-dessus du bassin de navigation du Tour, entre Gruissan et Narbonne ?


Xavier Revil (skipper de Spindrit), vainqueur du cotier : "On n’a même pas tenté un truc"
« On avait le choix entre suivre les premiers (Groupama), mais quand on cherche à les suivre, on n’arrive pas à les doubler. Ou bien tenter un truc. En fait, on n’a même pas tenté un truc : on a vu les gars qui étaient derrière virer pour aller à terre et on s’est dit que c’était aussi bien de contrôler la flotte. C’est étonnant que les cinq premiers n’aient pas choisi de virer à terre pour maîtriser la flotte. Sans doute avaient-ils un autre schéma en tête… C’est vraiment super de se battre comme ça quand le bateau marche bien et que l’osmose dans l’équipe est si belle. C’est une super journée. »


Damien Iehl (barreur de CombiWest), 3e du cotier : "Ca a payé"
« C’est un scénario fou ! On savait que la tramontane serait présente, mais il était annoncé aussi que, au large, la brise thermique allait monter et que les deux allaient se confronter. Rapidement, les bateaux de tête ont commencé à tomber dans du mou, avec ce fameux thermique, et on a saisi l’opportunité tout de suite pour retourner en terre avec Spindrift et quelques bateaux. 

Tout de suite, ça a fait un énorme écart. Entre le thermique et cette fameuse tramontane, on a eu de la réussite, mais on a aussi été opportuniste. Pierre (Leboucher) a super bien navigué, il a bien senti le coup. Mais c’était une prise de risque importante puisque virer signifiait qu’on laissait Groupama faire sa route. Quand on a viré de bord, Spindrift virait aussi et on a choisi d’aller tenter notre chance. Et ça a payé. »


Pierre Pennec (barreur de Groupama), 19e du cotier : "Notre choix était fait avant le départ"
« On passe deuxième à la troisième bouée, on choisit de partir au large parce qu’on estime que la quatrième bouée mouille au large et qu’il y a, là-bas, un autre vent. A la montée, on avait navigué très près de la plage, et on estimait qu’en allant au large, on aurait le vent du large. 

On a espéré qu’à un moment l’autre groupe taperait dans une zone de transition pour aller retourner au large. Ça n’a pas été le cas : c’est le vent de la plage qui a prédominé, et on est passé derrière. 

Une fois qu’on avait choisi, il était déjà trop tard, et notre choix était fait avant le départ. On prend notre première « bâche », c’est une vraie bâche et elle n’arrive pas vraiment au bon moment. Ca fait beaucoup de points perdus sur nos deux concurrents directs. »


Classement du stade nautique du jour :
1- Spindrift
2- Lafrancedunordausud.fr
3- CombiWest
4- Sodebo
5- Armor Lux
6- Beijaflore
7- Radio Vinci Autoroute
8- Fondation FDJ
9- Cheminées Poujoulat
10- Accor
La suite ici

Podium général provisoire : 
1- CombiWest 570 pts
2- Groupama 566 pts
3- Spindrift 556 pts
La suite ici 




par la rédaction 
Source : ScanVoile

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?