dimanche 30 août 2015

ACWS / Groupama Team France dernier à Göteborg, Franck Cammas : "Difficile d’inverser la tendance "

Quand on vise l’excellence et le plus haut niveau, il faut s’attendre à vivre quelques moments difficiles. Interrogé ce dimanche lors de son retour à terre après deux manches terminées à la sixième puis à la troisième place, Franck Cammas reconnait avec simplicité : « Ca va être difficile d’inverser la tendance d’ici la dernière épreuve de la saison, aux Bermudes dans sept semaines. Mais nous savons ce qu’il nous reste à faire ».







"Nous avons encore beaucoup de progrès à accomplir pour nous battre régulièrement en tête de flotte. L’écart entre les trois premiers et nous n’est pas très important mais suffisant pour qu’ils nous battent." poursuit le skipper de l'équipe tricolore. 


"Des heures et des heures à naviguer"
Auteur de bons départs, correctement placés sur un plan d’eau, les Français pêchent parfois dans les transitions pour trouver rapidement les bons réglages et atteindre la bonne vitesse : « Dans la brise notamment, nous ne sommes pas encore au niveau. Le bateau est très rapide, très technique et très exigeant physiquement. Pour bien l’exploiter, il faut passer des heures et des heures à naviguer, ce que nous ne pouvons pas faire actuellement par manque de moyens. Mais nous préparons le programme sportif avec Bruno Dubois pour accumuler davantage d’heures de navigation tous les cinq ensemble et acquérir les automatismes indispensables à la performance » analyse Thierry Fouchier.

Pénalisé dimanche par l’absence du tacticien Arnaud Psarofaghis, victime d’une intoxication alimentaire et remplacé par Sébastien Stéphant, l’équipage de Groupama Team France passait à côté d’un superbe retour en réalisant une mauvaise seconde partie dans la troisième manche.


"Nous sommes à notre place"
A nouveau auteur d’un beau départ dans la quatrième et dernière manche de l’épreuve, Franck Cammas et son équipage parvenaient à conserver leur place jusqu’à l’arrivée en devançant Américains et Anglais et en se permettant de menacer les Japonais de Dean Barker jusqu’à l’arrivée : « C’est vrai que ce n’est pas passé loin car dans le petit temps, tout est plus facile. On réalise une assez bonne journée dimanche mais sur les deux jours, nous sommes à notre place. Dans la brise notamment, nous avons encore beaucoup de travail. Mais je suis persuadé que nous pouvons y arriver car nous avons une bonne équipe » conclut Thierry Fouchier.

Devancé de quelques points par Artemis et SoftBank Team Japan, Groupama Team France va maintenant porter son regard vers la troisième et dernière épreuve de l’année qui se disputera aux Bermudes du 16 au 18 octobre.


Entraînement avec SoftBank 
« Malheureusement, le règlement ne nous autorise pas à nous entrainer sur place en AC 45 F (utilisé pour les LVACWS) plus de deux jours avant l’épreuve. Par contre, nous nous entrainerons la semaine suivant la course avec SoftBank Team Japan » ajoute Franck Cammas.





Classement général de la Louis Vuitton America’s Cup World Series de Göteborg :
1/ Emirates Team New Zealand, Peter Burling, 54 points
2/ Oracle Team USA, Jimmy Spithill, 48 points
3/ Land Rover BAR, Ben Ainslie, 46 points
4/ Softbank Team Japan, Dean Barker, 43 points
5/ Artemis Racing, Nathan Outteridge, 42 points
6/ Groupama Team France, Franck Cammas, 37 points


Classement général des Louis Vuitton America’s Cup World Series à l’issue des deux premières épreuves (Portsmouth et Göteborg) :
1/ Emirates Team New Zealand, Peter Burling, 72 points
2/ Land Rover BAR, Ben Ainslie, 65 points
3/ Oracle Team USA, Jimmy Spithill, 64 points
4/ Softbank Team Japan, Dean Barker, 56 points
5/ Artemis Racing, Nathan Outteridge, 53 points
6/ Groupama Team France, Franck Cammas, 50 points

Images : G Martin Raget
par la rédaction
Source : V Borde

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?