dimanche 18 octobre 2015

470 / Médaille de bronze aux Mondiaux pour Camille Lecointre et Hélène Defrance : "C'est énorme !"

Etape fondamentale sur la route des Jeux Olympiques de Rio pour les deux Françaises de l'équipe de France à Haifa : Camille Lecointre et Hélène Defrance ont remporté la médaille de bronze du Championnat du Monde de 470, deux ans après la formation de leur duo et dix mois avant les Jeux.


© Amir Weizman of Aquazoom

Après sept épreuves cette saison et l'immense déception de la 4è place au Test Event de Rio en août dernier, le podium de ce Championnat du Monde était en ligne de mire, proche de l'obsession pour Camille Lecointre et Hélène Defrance.


L'élite du 470
Ce Championnat du Monde rassemblait l'élite du 470. Les deux sportives y retrouvaient notamment les championnes et vice-championnes Olympiques, les néo-zélandaises et britanniques et les autrichiennes Championnes du Monde 2014.

A la veille de la Medal Race vendredi, le duo français avait un retard de 12 points sur les britanniques, 2è, et 16 points d'avance sur les néo-zélandaises, 4è. Cette avant-dernière journée s'était bien déroulée avec des manches de 3 et de 15 et leur permettrait d'asseoir leur 3è place au classement général provisoire. Il fallait éloigner le stress, rester dans sa bulle, avoir envie de remporter la Medal race et avoir conscience qu'il serait peut-être nécessaire de rester "conservatrices".

Le duo français termine 7è de la Medal Race, remportée par les britanniques, suivies par les néo-zélandaises, les polonaises et les autrichiennes. Un résultat qui leur a permis de conserver leur place sur le podium de ce Championnat du Monde devant le duo néo-zélandais.


Premières réactions 
Camille Lecointre : "C'est juste énorme ! Au début de la Medal race, les britanniques ont pris l'avantage. Les néo-zélandaises se sont collées à nous dès le départ. Nous étions gênées, mais elles aussi. Nous avons décidé de les contrôler plutôt que le vent. Elles ont été faciles à marquer et ne nous ont pas amenées à la faute. 

Après Rio, j'avais envie de ré attaquer très fort l'entrainement. Mais Gildas (Gildas Philippe, entraineur ndlr) nous a particuièrement bien coachées en nous disant qu'il fallait savoir calmer le jeu, arriver en forme à Haifa, pour en avoir "sous la pédale". 

C'est la première fois que nous avons abordé une épreuve de cette manière. En sachant s'arrêter et en venant s'entraîner sur le lieu de la compétition un mois avant. Jusqu'à maintenant, nous n'avions pas le temps de le faire. Avec Hélène, nous nous découvrions, nous avions envie de naviguer sans relache."


Hélène Defrance : "Je suis tellement contente ! Un Mondial c'est un truc costaud auquel on pense en permanence. Je n'avais jamais performé sur une épreuve pareille. Maintenant nous savons que le podium est accessible, nous avions besoin de cela pour montrer que nous étions capables de progresser. Nous avançons, ce résultat le prouve et nous allons maintenant penser aux autres marches du podium."

Les résultats : http://2015worlds.470.org/en/default/races/race-resultsall


par la rédaction
Source : Kaori

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?