mercredi 21 octobre 2015

Jacques Vabre / Il est temps d'embarquer, focus sur les sacs de Morgan Lagravière et Nicolas Lunven

Dimanche, Morgan Lagravière et Nicolas Lunven prendront le départ de la Transat Jacques Vabre à bord de Safran. Il est temps de préparer leurs sacs. Bien que bizuth de la classe IMOCA, le duo sait précisément de quoi ils auront besoin pour cette transat. Sans oublier les petits plaisirs.


Credit : JM Liot 

En pleins préparatifs de son sac pour la Transat Jacques Vabre, Nicolas Lunven doit penser à tout. Le parcours de 5 400 milles entre Le Havre et Itajaí proposera des conditions météo variées, froides et humides en début de parcours, puis plus chaudes une fois passé le Pot au Noir et l'hémisphère sud.


Garde-robe complète
« Avec Nico, nous aurons à peu près le même sac, souligne Morgan Lagravière. En IMOCA, les efforts sont intenses et on transpire beaucoup. Nous sommes aussi exposés à l'humidité. D'où la nécessité d'emporter des équipements de qualité qui sèchent très vite », ajoute le benjamin de la Transat Jacques Vabre en IMOCA. Tenues complètes de cirés, bottes, sous-couches légères et respirantes, bonnets, gants… Et évidemment les indispensables shorts, sans oublier lunettes, casquette, crème.


Vêtements et musique à bord
« Comme la nourriture, les vêtements constituent un facteur de confort. Or, le confort c'est la performance, explique Morgan. Nous ne partons donc pas dans une chasse au poids extrême. Bien sûr, nous faisons attention. Mais se priver de t-shirts techniques serait ridicule. Ils ne pèsent que quelques grammes et on apprécie vraiment d'en enfiler un sec et propre de temps en temps. »

Les deux skippers n'ont pas prévu d'emporter de livres mais ils auront de la musique qu'ils écouteront avec des casques anti-bruit. Ils pourront ainsi s'isoler et se couper quelques instants de l'environnement sonore du bateau.


Tablettes de chocolat et ligne de pêche
Pour le reste, à chacun son petit plaisir. Pour Morgan Lagravière, ce sera une ligne de pêche avec, peut-être, la possibilité de savourer, entre deux plats lyophilisés, du poisson frais. Le skipper de Safran embarquera aussi un petit chat en peluche, sa mascotte qui le suit depuis ses débuts en Figaro. Quant à Nicolas Lunven, il emportera quelques tablettes de son chocolat préféré. « J'aurais pu les mettre au fond de mon sac et les manger en douce, mais j'ai choisi de les partager car il est très sympa ce Morgan! » (rires).

Par la rédaction
Source : Safran

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?