vendredi 2 octobre 2015

MOD70 / Race for Water est arrivé aux Maldives sous gréement de fortune, l'Odyssey va se poursuivre

Race for Water est arrivé à Malé. Après 5 jours de navigation sous gréement de fortune entre les Chagos et les Maldives, l’équipage a touché terre, tiraillé entre le soulagement d’arriver et la tristesse de devoir arrêter ce périple. Le MOD70 sera soumis à une expertise et rapatrié au plus vite en France afin d'être remis en état dans les meilleurs délais. Parti de l’Archipel de Palau, le bateau avait chaviré samedi 12 septembre. 







Stève Ravussin, skipper de l’expédition : "L’expédition doit continuer"
« Tout l’équipage est soulagé d’enfin atteindre Malé, après deux semaines particulièrement intenses, entre le chavirage, les opérations de retournement et cette dernière navigation sous gréement de fortune. Aujourd’hui, il faut regarder vers l’avenir. 

L’équipage est indemne, le trimaran va être rapatrié et nous sommes tous d’accord sur le fait que l’expédition doit continuer. Nous allons d’ailleurs rejoindre les équipes à terre sur les escales restantes une fois le trimaran en route pour l’Europe. La pollution des océans par les plastiques est un réel désastre environnemental, il est crucial de poursuivre le projet. »


Les équipes de la Race for Water Odyssey continuent
L’équipage prendra part, sans le bateau ambassadeur, aux étapes restantes du projet environnemental de la fondation Race for Water. Après une escale à Rodrigues, les équipes se rendront au Cap (du 12 au 18 octobre), à Rio de Janeiro (du 4 au 12 novembre) puis retrouveront Bordeaux pour clore l’expédition.


Vous conseille : Flash / Race for Water a chaviré. Sains et saufs, Stève Ravussin et ses hommes sont à bord du Pacific Marlin

http://www.scanvoile.com/2015/09/fash-race-for-water-chavire-sains-et.html#.Vg5BB_ntmko


Images : US Navy
par la rédaction
Source : Race for Water Odyssey

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?