vendredi 30 octobre 2015

Jacques Vabre / Macif et Banque Populaire prennent la tête, toute la flotte dans des conditions plus maniables

Le plus dur est passé ! Les 31 équipages naviguent tous maintenant dans des conditions beaucoup plus maniables. Devant, au nord du cap Vert, Sodebo et Macif sont poussés par un vent de nord-est de 15-18 nœuds leur permettant d’afficher au compteur de belles vitesses moyennes. En arrière de la flotte, les Class40 voient enfin l’horizon s’éclaircir, tandis que les Multi50 et les IMOCA glissent désormais entre la latitude du cap Saint-Vincent et les Canaries. Nouveaux leaders : Macif a pris le meilleur sur Sodebo tandis que Banque Populaire VIII est aux commandes.


Macif a pris la tête de la Transat Jacques Vabre.
Credit : V.Curutchet

ULTIME : Macif en tête, Actual abandonne
Tout en pansant les plaies de leurs bateaux, les skippers sont plus que jamais en mode compétition. Il n’y a qu’à regarder le match auquel se livrent les deux trimarans géants. Dans des alizés peu puissants et peu établis, François Gabart et son co-équipier Pascal Bidegorry ont pris le dessus sur Sodebo Ultim’ (Thomas Coville/Jean-Luc Nélias) en se décalant plus au sud.

A noter l'abandon d'Actual. Yves Le Blevec et Jean Baptiste Le Vaillant rentrent à La Trinité.


IMOCA : Banque Populaire nouveau leader
En tête des IMOCA 60’, Banque Populaire VIII (Armel Le Cléach/Erwan Tabarly), l’unique bateau à foils de dernière génération encore dans le match, se sent pousser des ailes. Mais PRB (Vincent Riou/Sébastien Col), à 20 milles, et Queguiner-Leucémie Espoir (Yann Eliès/Charlie Dalin) ne le laissent pas s’échapper !

Abandon
Abandon d'Adopteunskipper.net (Nicolas Boidevezi/Ryan Breymaier) pour avarie sur la basse bastaque tribord.

Avaries et escales techniques
O Canada (Eric Holden/Morgan Watson) se déroute vers Vigo pour casse du rail de grand-voile, St Michel Virbac (Jean-Pierre Dick/Fabien Delahaye) fera escale à Madère pour casse de renforts structurel.

Bureau Vallée (Louis Burton/Roman Attanasio), privé d’énergie, continue la course « à l’ancienne ». Les deux skippers devront se relayer à la barre en permanence et naviguer avec leur carte papier avec une prise d’infos météo restreinte. "Nous avons envisagé à un moment de faire un pit stop à Madère, voire d’abandonner. Mais je me dis que ce genre de situation est un bon entrainement en vue du Vendée Globe où je n’aurais pas le droit de m’arrêter en cas de problème similaire. On va tout faire pour réussir à réparer en course."


MULTI50 : Ca accélère !
Ciela Village (Thierry Bouchard/Oliver Krauss) garde la tête 45 milles devant FenêtréA Prysmian (Erwan Le Roux/Giancarlo Pedote). Enfin, les multicoques de 50 pieds donnent tout leur potentiel en glissant à plus de 18 nœuds de moyenne ! Erwan Le Roux raconte : « On s’est remis dans le match. Nous avons retrouvé une vie a peu près normale. C’était vraiment de la survie pendant ces jours-là. On a essayé de gérer la machine et les bonshommes pour garder l’intégrité de FenêtréA Prysmian. Aujourd’hui ça devrait s’arranger et cela devrait aller de mieux en mieux. »


CLASS40 : Belle bagarre
Yannick Bestaven et Pierre Brasseur sur Le Conservateur prennent la poudre d’escampette devant Maxime Sorel et Sam Manuard sur leur V and B à moins de 40 milles. Rien n'est fait, la bagarre est superbe !

A noter l'abandon du Mach40 Eärendil mis à l'eau peu avant la course (Catherine Pourre/Antoine Carpentier), auteurs d'un très beau début de course, suite à une avarie de moteur et la perte des aériens.


Faits du jour à la loupe :


Abandon d'Actual (Ultime)
JP Dick se déroute vers Madère (IMOCA)


Classements à 17 h
ULTIME
1 - Macif
2 - Sodebo Ultim’ à 9 milles

IMOCA
1 - Banque Populaire VIII
2 - PRB  à 20 milles
3 - Queguiner - Leucemie Espoir à 45
4 - SMA à 100
5- Initiatives Coeur à 180

MULTI50
1 - Ciela Village
2 - FenêtréA Prysmian à 45 milles
3 - Arkema à 161

CLASS40
1 - Le Conservateur
2 - V and B à 36 milles
3 - Solidaires en Peloton ARSEP à 67


Par la rédaction
Source : S.Gueho

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?