vendredi 23 octobre 2015

Transat Jacques Vabre / Sébastien Josse et Charles Caudrelier repartent en IMOCA et rêvent du doublé

Le duo Edmond de Rothschild est prêt à s'élancer sur l'Atlantique. Et impatient d'aller se mesurer aux dix-neuf autres prétendants de la classe Imoca ! Il y a deux ans, Sébastien Josse et Charles Caudrelier étaient déjà présents dans le bassin Paul Vatine. Leur association avait fait des étincelles, vainqueur de la Transat Jacques Vabre en MOD70. Cette année, ils repartent à bord de l'IMOCA Gitana 16 à la conquête d'un doublé inédit !


Credit : Y.Riou/Gitana SA

Le duo reformé : une évidence
La Transat Jacques Vabre est un galop d'essai rêvé deux mois et demi après la mise à l'eau du plan Verdier de dernière génération. A un an du Vendée Globe, cette course en double s'inscrit parfaitement dans la montée en puissance imaginée par Sébastien Josse et l'équipe Gitana.


Un vieux couple 
Pour cette première, le skipper d'Edmond de Rothschild embarque Charles Caudrelier ; un choix comme une évidence : « Avec Charles, nous sommes comme un vieux couple et un couple qui fonctionne ! » s'amuse Sébastien Josse.

« C'est un excellent marin, à l'aise au large et performant dans tous les secteurs de jeu. La connaissance et la confiance que nous avons l'un dans l'autre nous permet de gagner beaucoup de temps dans la partie navigation. Charles et moi n'avons pas à recréer d'automatismes, nous avons déjà nos petites habitudes…. Nos réflexes sont là et ne s'oublient pas. »


Pour le doublé
La jeunesse du monocoque armé par le Baron Benjamin de Rothschild - mis à l'eau le 7 août dernier - et la courte phase de mise au point restent encore les inconnues. Pourtant Sébastien Josse et Charles Caudrelier ne sont pas là pour voir et ils s'offriraient bien le premier doublé multicoque - monocoque de l'histoire de la course.

Pour cela, ils pourront compter sur leur solide expérience (neuf Transat Jacques Vabre au compteur pour ne parler que de cette épreuve). Verdict aux alentours du 11 novembre prochain dans le Sud du Brésil à Itajaí.

Par la rédaction
Source : T.Combot Seta

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?