lundi 2 novembre 2015

Figaro / Les sélections du Challenge Bretagne - Crédit Mutuel ont commencé, 15 candidats s'affrontent

Tous les deux ans, le Challenge Espoir Bretagne - Crédit Mutuel de Bretagne détecte et donne sa chance à un jeune marin. A la clé, pour celui qui remporte cette sélection : l’intégration pour deux années dans une filière professionnelle. Cette année, ils sont trente jeunes âgés de 18 à 25 ans à avoir envoyé leur candidature pour succéder à Sébastien Simon. Le jury a retenu les dossiers de quinze d’entre eux pour la prochaine étape de la sélection, l’épreuve en équipage qui se joue jusqu'au 6 novembre à Port-la-Forêt.


Credit : DR

40% de plus
Ils sont trente à avoir déposé leur dossier, soit 40% de plus qu’en 2013. « C’est positif et c’est aussi et surtout la preuve que le Challenge intéresse », commente Christian Le Pape. « Celui-ci permet à un jeune marin de se voir confier la barre d’un Figaro Bénéteau pour deux saisons, dans des conditions optimales. Notamment parce que la formation, le suivi sportif et l’entraînement sont assurés par le Pôle France Finistère Course au Large de Port-la-Forêt et que le skipper Espoir sélectionné bénéficie d’un véritable statut de coureur professionnel.

Ce processus de sélection et de formation a fait ses preuves depuis longtemps. Tout ce qui a trait à la performance leur est proposé. Entraînements sur l’eau, stages météo, préparation physique et mentale… Il faut bien comprendre que le Pôle recrute des chefs de projet, c’est-à-dire des gens capables d’appréhender un projet dans toutes ses dimensions ou dans toute sa complexité : fiscalité, management, communication… On s’inscrit dans une logique de carrière à long terme. Il y a donc une notion d’exemplarité primordiale », souligne Christian Le Pape qui a participé à l’étude des dossiers des candidats.


Des profils relativement similaires
« Chaque membre du jury a eu sous les yeux un tableau de synthèse des profils de chacun des jeunes prétendants, les filtres principaux que nous avons pris en compte sont d’une part les palmarès en dériveur et/ou en habitable, et d’autre part les expériences enrichissantes telles qu’un tour du monde en famille ou une culture sportive dans une autre discipline », a détaillé Christian Le Pape.


Quid des profils des candidats 2015 ? 
Dix pour cent d’entre eux étaient des femmes, 67% d’entre eux des jeunes gens âgés de 22 à 25 ans, 57% d’entre eux des Bretons, 47% d’entre eux des étudiants et 57% d’entre eux ont réalisé ou réalisent des études supérieures. « Au final, nous en avons retenu la moitié, c’est-à-dire quinze. Tous ont des profils assez proches, et ce sont plutôt des régatiers que des marins ce qui est, généralement assez déterminant dans la réussite du projet. La parité n’est pas respectée mais l’on peut tout de même noter que deux jeunes femmes ont été sélectionnées (contre une seule lors du précédent Challenge) », indique le Directeur du Pôle.


Phase de sélection en équipage
Tous ont maintenant rendez-vous du 2 au 6 novembre pour la phase de sélection en équipage. « Celle-ci se déroulera sur trois Figaro. Les 15 jeunes seront soumis à un certain nombre d’épreuves qui mettront en évidence leurs lacunes ou leurs qualités techniques, mais aussi leurs capacités physiques (endurance, puissance, résistance…). Enfin, ils participeront à des entretiens de motivation et de personnalité à l’issue desquels seuls trois ou cinq d’entre eux seront qualifiés pour la phase finale », a conclu Christian Le Pape.


La liste des sélectionnés 
Voici les noms des heureux élus :
Loïs Berrehar (22 ans, Carnac), Julien Bourgeois (24 ans, La Trinité-sur-Mer), Nolwenn Caze (23 ans, Nantes), Clément Commagnac (20 ans, Matignon), Aymeric Decroocq (23 ans, Dunkerque), Nicolas Ferellec (21 ans, Concarneau), Marie Gendron (23 ans, Sainte Marie-sur-Mer), Julien Hereu (23 ans, Cognac), Tom Laperche (18 ans, Saint-Philibert), Gauthier Lebec (22 ans, La Trinité-sur-Mer), Pierre Quiroga (23 ans, Marseille), Pierre Rhimbault (23 ans, La Rochelle), Matthieu Salomon (24 ans, Elven), Romain Simonnot (19 ans, Toulon) et Rémy Thuillier (23 ans, Brest).

Par la rédaction
Source : Rivacom

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?