mercredi 18 novembre 2015

Jacques Vabre / Les Class40 Le Conservateur et V&B toujours au coude à coude, arrivée demain à Itajaï !

A quelques heures de l’arrivée des deux premiers Class40 à Itajaí, rien n’est encore joué entre les duellistes qui ne sont séparés que de quelques milles. Or, si la brise de nord-est était encore bien établie ce mercredi après-midi, elle devait s’effondrer dans la soirée brésilienne lorsque Le Conservateur et VandB vont s’approcher des côtes ! La victoire de la Transat Jacques Vabre en Class40 est donc en suspens.



Credit : P.Alemany

Contrôler ses performances, surveiller sa trajectoire, suivre ses interprétations météorologiques. Et de fait, l’un préférait être dans le vent quand l’autre jouait la corde : Yannick Bestaven et Pierre Brasseur optaient pour un couplet méridional ; Maxime Sorel et Samuel Manuard pour une mélodie septentrionale… Avec une altération d’à peine dix milles !

Alors quel sera le final ?

Et derrière
Et si les deux leaders n’ont pas encore achevé leur partition, les autres ont encore quelques transcriptions à composer : à une journée de mer, Louis Duc et Christophe Lebas (Carac-Advanced Energies) filent aussi vers le but à bonne allure au cœur du golfe de Rio quand Thibaut Vauchel-Camus et Victorien Erussard (Solidaires en peloton ARSEP) abordent le front orageux du cap Frio. Et ils doivent se méfier de leurs arrières car Bertrand Delesne et Nils Palmieri (TeamWork40) sont en embuscade à moins de cent milles.


Maxime Sorel, skipper de VandB 
« On a le couteau entre les dents, on ne lâche rien. Le système météo semble très compliqué sur l’arrivée. Le vent va mollir à partir du début de soirée à 5-6 nœuds et ensuite ça bascule avec 2-3 nœuds de vent... 

La tactique est compliquée. On peut finir au coude à coude avec Le Conservateur ! Si on regarde les routages, on arrive vers 8h00 TU jeudi. 

Hier on a empanné un peu plus tôt que lui et on a réussi notre coup : on est à son vent, dans la position qui nous paraît la plus favorable. »


Pierre Brasseur, co-skipper de Le Conservateur 
« C’est compliqué, on ne sait pas trop ce qui va se passer au niveau du vent ces prochaines heures, alors on met du charbon ! On a eu un vent plus fort que prévu qui devrait mollir mais pour l’instant, c’est difficile de dire si on a une meilleure position que VandB. 

On est un peu stressé, il revient toujours sur nous, même si on fait le maximum ! On est au taquet, il reste cent milles… On est vigilant.  »


Classement à 17 h
1 Le Conservateur à 53 milles de l'arrivée
2 V and B à 10.91 milles du leader
3 Carac Advanced Energies à 243.31
4 Solidaires En Peloton ARSEP à 473.44
5 Teamwork 40 à 571.7

Par la rédaction
Source : S.Gueho

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?