dimanche 29 novembre 2015

Jules Verne / Gros ralentissement, les moyennes chutent : "Les 23 tonnes de Spindrift 2 se trainent"

380 milles d'avance à minuit, et dur réveil pour les troupes de Spindrift 2 : à 11h30 ce matin, le compteur n'affiche plus qu'un petit pécule de 72 milles. Dans de petits airs, l'équipage en a profité hier pour faire un check complet du bateau : ascension du mat, contrôles des flotteurs et maintenance générale. Tout est prêt pour affronter les mers du Sud !


Erwan Israël à la recherche du vent ?
Credit : Y.Riou (embarqué)


Carnet de bord de Dona Bertarelli : "Ce front orageux nous bloque la route"
"Nous étions enfin sur l’autoroute menant tout droit au ‘Sud’, et ses fameux 40ème Rugissants. Mais voilà, c’était crier victoire trop tôt.

Cela fait donc plus de 20 heures que nous naviguons dans des airs oscillants de 4 à 6 nœuds. Les 23 tonnes de Spindrift 2 se trainent depuis hier comme un mastodonte résolument lent. Ce front orageux qui s’étend sur 100 000 milles nautiques de large nous bloque la route.

Ce matin, au lever du jour, nous pensions être sortis de cette zone car un vent établi de 8-10 nœuds nous réveille. Cela ne dure malheureusement pas. Jean-Yves (Bernot, routeur) nous envoie un mail. Lui est plutôt optimiste, la sortie n’est plus trop loin."



Spindrift 2 à 11h30
72 milles d'avance sur le record
Milles parcourus en 24 heures : 238,5
Vitesse moyenne en 24 heures : 9,9

Idec Sport à 8h45
39 milles d'avance sur le record - (3 milles de retard à 12h45 avant de retoucher du vent)
Milles parcourus en 24 heures : 283,4
Vitesse moyenne en 24 heures : 11,8

Par la rédaction
Sources : ScanVoile - Carnet de bord par Spindrift

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?