jeudi 12 novembre 2015

Mini Transat / Arrivée prévue demain à Pointe-à-Pitre, Frédéric Denis attendu en vainqueur

Pour les premiers concurrents de la Mini Transat, la proximité de la terre se fait sentir. Plus de 12 jours de course sur l'Atlantique, et à quelques heures de l’arrivée des premiers prototypes, la bataille bat toujours son plein : Frédéric Denis (Nautipark), solide leader, est ralenti par une brise faiblissante alors que dans son sillage, ça attaque de toutes parts. En bateau de série, entre Ian Lipinski (Entreprises Innovantes) et Julien Pulvé (Novintiss), c’est fini : l’un est parti au sud, l’autre est resté dans le nord… Stratégies à suivre.


Credit : J.Vapillon / Mini Transat

Ce sont leurs dernières heures de course. Pour les poursuivants directs de Frédéric Denis (Nautipark), en tête de la flotte des prototypes depuis presque 10 jours, c’est le jeudi de la dernière chance.


Fred Denis attendu en vainqueur en Guadeloupe
En prototypes, Frédéric Denis est le premier à subir l’essoufflement de l’alizé, sa vitesse a chuté à 7-8 nœuds ce matin tandis que ses poursuivants attaquaient toujours à 9-10 nœuds.

Le skipper de Nautipark disposait ce jeudi midi de 50 milles d’avance sur le deuxième, l’italien Michele Zambelli (Illumia), et il allait ce matin à 1 voire 2 nœuds moins vite que lui. Son avance devrait donc fondre d’1 à 2 milles par heure. Sachant que sauf, pépin majeur, il devrait couper la ligne d’arrivée en deuxième partie de nuit et que l’ensemble des concurrents va peu à peu tomber dans les calmes relatifs de l’arc antillais, la hiérarchie de la course a peu de chance d’être remise en cause.


Ca bagarre derrière le leader
Au sud, Michele Zambelli (Illumia) et Luke Berry (Association Rêves) respectivement 2e et 3e et, au nord, Clément Bouyssou (Le Bon Agent – Bougeons l’Immobilier) et Axel Tréhin (Aleph Racing) 4e et 5e, exploitent chacun de leurs derniers milles à 100% pour tirer le meilleur de leurs options : objectif podium pour tous, soit trois marches pour 5 solitaires… Verdict demain.


Séparation en Séries
En bateaux de série, la grande information du jour, c’est la séparation de Ian Lipinski (Entreprises Innovantes) et de Julien Pulvé (Novintiss). Les sillages des deux leaders en bateau de série ne faisaient qu’un depuis plus de huit jours, mais, la nuit dernière le Lorientais a décidé de plonger au sud, laissant le Rochelais tracer sa voie au nord.

À moins de 84 milles des premiers, Tanguy Le Turquais (Terreal), solide 3e depuis dimanche dernier, confirme son ascendant sur le reste du peloton.

Les premiers concurrents sont attendus cette nuit à Pointe-à-Pitre, heure locale, soit au petit matin heure de Paris.


Classement du 12 novembre à 15h 
Classement Prototypes 
1 Frédéric Denis 800 - Nautipark à 169.0 milles de l’arrivée
2 Michele Zambelli 788 - Illumia + 50.6 nm
3 Luke Berry 753 - Association Rêves + 65.0 nm
4 Clément Bouyssou 802 - Le Bon Agent - Bougeons l'Immobilier + 84.2 nm
5 Axel Trehin 716 - Aleph Racing + 104.7 nm


Classement Séries 
1 Ian Lipinski 866 - Entreprise(s) Innovante(s) à 420.4 milles de l’arrivée
2 Julien Pulve 880 - Novintiss + 0.4 nm
3 Tanguy Le Turquais 835 - Terréal + 84.4 nm
4 Edouard Golbery 514 - Les Enfants Du Canal + 134.2 nm
5 Armand De Jacquelot 755 - We Van + 146.4 nm


Par la rédaction
Source : Enelos

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?