mercredi 23 décembre 2015

Saint Barth - Port la Forêt / Morgan Lagravière quatrième, qualification pour le Vendée Globe en poche

Ce matin à 5h32min, Morgan Lagravière a franchi la ligne d’arrivée de la Transat Saint-Barth / Port-la-Forêt en quatrième position. Conditions dantesques, avarie de vérin de quille, escale aux Açores, nouveau départ dans la tempête : la première transatlantique en solitaire en IMOCA du skipper de Safran a été mouvementée ! Mais le jeune marin s’est bien battu : il décroche ainsi sa qualification pour le Vendée Globe.



Credit : Pierrick Contin / DPPI / Safran

En deux temps
Parti de Saint-Barthélemy le dimanche 6 décembre à bord d’un bateau loué pour l’épreuve (Adopteunskipper.net de Nicolas Boidevézi), le skipper de Safran a déploré, une semaine plus tard, une avarie au niveau de la tige de vérin de quille. « J’avais deux objectifs en début de course : me qualifier pour le Vendée Globe et si possible obtenir un bon résultat sportif. Ce deuxième objectif a été rapidement mis de côté. Restait la qualification que j’ai finalement décrochée », explique Morgan  Lagravière qui a effectué une réparation de fortune aux Açores pour parcourir les 600 milles restant.


Formation accélérée
Après une escale technique de trois jours dans l’archipel portugais, Morgan Lagravière a pu repartir avec une quille bloquée en position verticale et un bateau dont il ne pouvait exploiter que 60 à 70 % du potentiel. « Si j’ai réussi aujourd’hui, c’est aussi grâce à mon équipe qui m’a soutenu techniquement et moralement, souligne-t-il. Cette transat a été instructive. Je n’avais pas été confronté à des conditions de vent et de mer si fortes en entraînement. En peu de temps, j’ai donc appris énormément. »


« L’aventure du Vendée Globe commence »
Pour décrocher sa qualification pour le prochain tour du monde en solitaire et sans escale, Morgan Lagravière devait terminer dans un délai de neuf jours maximum après le vainqueur de cette Transat Saint-Barth / Port-la-Forêt, Sébastien Josse, arrivé mercredi dernier. Pari réussi donc !

Reste maintenant à qualifier son bateau*. « Ma qualification est une bonne chose de faite, l’aventure du Vendée Globe commence. Je dois maintenant prendre en main Safran, le bateau (NDLR : à foils, actuellement en chantier) avec lequel je participerai au tour du monde dans moins d’un an. Après le chantier d’hiver, je multiplierai donc les navigations pour fiabiliser mon bateau. »


En chiffres
Morgan Lagravière a franchi la ligne d'arrivée ce matin à 5h 32' 02''. Son temps de course : 16j 13h 32' 02''. Il a parcouru 3 374,64 milles sur l'orthodromie (route directe) à la vitesse de 8,49 nœuds, et 4 002,94 milles sur le fond à la vitesse de 10,07 nœuds. Ecart au premier (Sébastien Josse) : 6j 8h 13' 45''.


* Morgan Lagravière est qualifié pour le Vendée Globe mais pas son bateau. Après le chantier d’hiver, il devra donc boucler un parcours de 1 500 milles en solitaire avec Safran.


Classement de la Transat B to B :
1 Seb Josse
2 Fabrice Amedeo
3 Enda O’Coineen
4 Morgan Lagravière
Abandons :
Paul Meilhat
Eric Holden
Thomas Ruyant

Vous conseille : ITW / Avarie de vérin de quille pour Morgan Lagravière sur la Saint Barth - Port la Forêt. Pit Stop à Horta

http://www.scanvoile.com/2015/12/flash-avarie-de-verin-de-quille-pour.html#.VnqD0_nhDIW


Par la rédaction
Source : Mille et Une Vagues

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?