jeudi 14 janvier 2016

Figaro / Pour sa première transatlantique, Sébastien Simon embarque Xavier Macaire sur la Transat AG2R

La 13e édition de la Transat AG2R – La Mondiale, transat en double et à armes égales, s’élancera le 3 avril de Concarneau, en direction de Saint-Barth. Sébastien Simon, qui officie désormais sur le bateau Performance de Bretagne – Crédit Mutuel de Bretagne, sera sur les rangs. Son objectif : engranger des milles sur sa première transatlantique. Au départ à ses côtés, Xavier Macaire, le Champion de France Élite de course au large en solitaire en titre. 


Seb Simon et Xavier Macaire ensemble sur la Transat AG2R
Credit : DR

Première transatlantique pour Sébastien Simon, le nouveau skipper Performance de la Filière d’excellence de course au large Bretagne – Crédit Mutuel de Bretagne. Un exercice qu'il ne prend pas à la légère. « Faire une transat, ce n’est pas anodin. Pour moi qui ai envie de projets plus grands à moyen terme, ce sera forcément un moment charnière dans ma carrière. Si je n’éprouve pas de plaisir, forcément ce sera compliqué. C’est pourquoi je tenais particulièrement à être bien entouré pour ce baptême du feu », commente Sébastien Simon.

Assez logiquement, son choix s’est donc porté sur Xavier Macaire. Ses principaux faits d’armes ? Deux podiums sur la Solitaire du Figaro (2e en 2013 et 3e en 2015), un titre de champion de France Élite de Course au Large en solitaire en 2015 ou encore une troisième place en Série dans la Transat 6.50 en 2009.


"Poser toutes les questions"
« Je suis super content de partir avec quelqu’un comme Xavier. Nous nous entendons bien et je sais qu’à ses côtés, je vais progresser. Humainement, il est très ouvert et pour moi, c’est rassurant. Il a de l’expérience et un sacré palmarès mais, avec lui, je suis à l’aise et je vais donc pouvoir naviguer avec tout mon potentiel. Poser toutes les questions que je veux »,  précise le jeune skipper.

« Nous avons d’ores et déjà optimisé certains poids sur le Figaro, remplacé des winches un peu abimés par des neufs puis effectué différentes mesures de mât. Ensemble, nous allons avoir trois mois de préparation en vue de la Transat AG2R », explique, de son côté, le Rochelais.


"Nous en sommes capables !"
« L’AG2R est une course mythique, connue et reconnue. Ceux qui parviennent à l’accrocher à leur palmarès connaissent une grande réussite. A présent, j’ai une chance d’y parvenir car je sais qu’avec Sébastien, nous avons tous les deux envie de gagner. Et que nous en sommes capables ! », espère Xavier Macaire.

Pour l’heure, préparation physique puis entraînements sur l’eau à partir du 22 février.

Par la rédaction
Source : Rivacom

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?