jeudi 7 janvier 2016

IMOCA / SMA à l'abri en Irlande après 20 jours à la dérive, Paul Meilhat : "le bateau est en assez bon état"

Mardi, SMA a enfin pu être récupéré. L'IMOCA, après 20 jours à la dérive, est désormais à l’abri dans la baie de Crookhaven, dans le sud-ouest de l’Irlande. A bord, le boat captain Marc Liardet et ses hommes sont à pied d’œuvre pour remettre le bateau en ordre. Objectif : rallier Port La Forêt dès que la météo, toujours aussi difficile sur zone, le permettra.


SMA à l'abri après 20 jours à la dérive.
Credit : JM Liot/SMA

Des Açores en Irlande
Depuis l’hélitreuillage de Paul Meilhat le 15 décembre, le 60 pieds aura accompli un périple de 20 jours entre les Açores et l’Irlande. 20 jours pendant lesquels l’équipe a multiplié les tentatives de récupération.

Plusieurs tentatives étaient restées infructueuses en raison de conditions météo dantesques en Atlantique Nord. Parti des Açores, le bateau remontait à vitesse réduite l’Atlantique jusqu’à parvenir à portée des côtes irlandaises.

Début janvier, deux opérations étaient déclenchées en parallèle, impliquant Mer Agitée, propriétaire du monocoque, et l’assureur du voilier, la compagnie Pantaenius. Le 4 janvier, depuis le voilier affrété par la compagnie d’assurance et mené par le coureur au large Adrien Hardy, Adrien réussissait à embarquer à bord de SMA, dans des conditions très dures, 40 noeuds de vent et des vagues de 6 mètres, tandis que dès le 5, l’équipe technique de Mer Agitée accompagnait les opérations à bord d’un remorqueur irlandais.


Le mât toujours là
Comme le pensait l’équipe de Mer Agitée qui a suivi la progression de SMA grâce à sa balise Argos, le mât a tenu le coup. Le bateau va maintenant être remis en ordre, et devrait être rapatrié dès que possible vers les côtes françaises puis être préparé pour les prochaines courses.


Paul Meilhat toujours en convalescence
En parallèle, Paul Meilhat, revenu à Lorient, est en convalescence et suivra un programme de rééducation à partir de février et reprendre le programme prévu : The Transat en mai, la transat New York Vendée en juin et la course mythique des IMOCA, le Vendée Globe, en novembre 2016.

Paul Meilhat : "Le bateau est en assez bon état"
« Je suis super content de ce dénouement. Ces 20 derniers jours n’ont pas été faciles, les dépressions n’en finissaient pas de passer. Je suis d’autant plus content que le bateau est en assez bon état malgré les 20 jours passés à la dérive dans une météo exécrable. Il faut le remettre en ordre de marche, mais le gréement est en place. 

Un coup de chapeau à toute notre équipe * qui est restée mobilisée pendant toutes ces journées autour de l’opération, le tout en période de fêtes. Et un grand bravo à Adrien (Hardy) et ses hommes, qui ont su braver les éléments pour récupérer le bateau. 

Pour ma part, je commence un peu à compter les jours après trois semaines de quasi immobilisation. D’ici 15 jours, je devrais pouvoir reprendre la marche. Début février, j’attaque une rééducation intensive au centre de Kerpape (Ploemeur). »

* Sur place en Irlande : Marcus Hutchinson, Marc Liardet, Anne Liardet, Antoine Brunel et Damien Guillou


Vous conseille : IMOCA / SMA est retrouvé, deux membres de l'équipe à bord

http://www.scanvoile.com/2016/01/imoca-sma-est-retrouve-deux-membres-de.html#.Vo48OfnhDIU


Par la rédaction
Source : SMA

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?