vendredi 1 janvier 2016

Jules Verne / Equateur passé, Yann Guichard revient fort : "Nous sommes super motivés pour ce final"

Hier 31 décembre à 18h33’ (HF), Spindrift 2 a franchi l'équateur. L'équipage cumulait alors un retard de 1 jour 10 heures 46 minutes et 550 milles. Ce soir, à moins de 3000 milles de l’arrivée, les troupes progressent au près avec une route s’incurvant à l’Ouest, suivant une trajectoire similaire à celle de Banque Populaire V. La cadence est rapide, le déficit s’est encore réduit, le retard s'élève à 350 milles. Objectif : arrivés avant mercredi à 18h43.



"Bonne Année" depuis Spindrift 2, bientôt l'arrivée !
Credit : Y.Riou (embarqué)

22 nœuds de moyenne à tenir
Le sprint final reste ouvert puisque la moyenne pour atteindre Ouessant est d’un peu plus de 22 nœuds sur les six jours restants. A noter que depuis son départ, Spindrift 2 a réalisé une moyenne de plus de 25 nœuds.

Les conditions météorologiques sur l’Atlantique Nord ne sont pas exceptionnellement favorables puisque l’anticyclone des Açores s’étale sur la trajectoire optimale vers la Bretagne. Mais dès le 1er janvier, Yann Guichard, Dona Bertarelli et leurs équipiers vont très sensiblement accélérer dans des alizés de Nord-Est soutenus qui permettront d’aligner des moyennes supérieures à trente nœuds.


Week-end décisif
C’est donc l’issue du week-end qui va déterminer la possibilité de franchir la ligne d’arrivée dans les temps, soit avant le mercredi 6 janvier à 17h 43’ 51’’ GMT (18h 43 51’’ heure française).

Ensuite, une succession de dépressions génère une brise de trente nœuds et plus jusqu’à la pointe bretonne. Bref, le suspense risque de perdurer jusqu’aux derniers milles !


Yann Guichard, juste avant le passage de l’équateur :
« Nous allons rentrer dans une zone orageuse qui va définir la fin du Pot au Noir. Après, le record est mathématiquement possible, sportivement aussi : le couperet, ce sera l’anticyclone des Açores. 

Il faut que nous puissions faire la route la plus directe possible sans trop ralentir au passage des hautes pressions. Nous avons la chance que l’anticyclone soit assez bas et aplati, ce qui entraîne de bons alizés même si la mer sera un peu de face. Le temps du record devrait se jouer à pas grand chose… 

En tout cas, nous sommes tous super motivés pour ce final. Et le bateau est en parfait état : on a fait un dernier check-up avant l’équateur. »


Temps de passage Spindrift 2 :
Départ Ouessant : dimanche 22 novembre 2015 à 04h02’ UTC
Temps Ouessant – équateur : 4 jours 21 heures 29 minutes
Delta avec Banque Populaire V : avance de 17 heures 25 minutes

Ouessant – cap des Aiguilles : 12 jours 00 heure 02 minutes
Delta avec Banque Populaire V : retard de 12 minutes

Temps Ouessant - Tasmanie : 20 jours 04 heures 37 minutes
Delta avec Banque Populaire V : avance de 2 heures 34 minutes

Temps Ouessant- cap Horn : 30 jours 04 heures 07 minutes
Delta avec Banque Populaire V : avance de 18 heures 11 minutes

Passage de l’équateur / retour : jeudi 31 décembre à 17h33 UTC
Temps Ouessant – équateur : 39 jours 13 heures 31 minutes
Delta avec Banque Populaire V : retard de 1 jour 10 heures 46 minutes


Arrivée : 
L'équipage de Spindrift 2 doit passer la ligne d'arrivée avant le 6 janvier 2016 à 17 heures 43 minutes 51 secondes TU (18h43m51s heure française),


Spindrift 2 à 18h (à 2900 milles de l'arrivée)
Milles de retard sur le record : 337
Milles parcourus en 24 h : 497
Vitesse moyenne en 24 h : 20,7

Idec Sport à 17h40
Milles de retard sur le record : 713
Milles parcourus en 24 h : 543
Vitesse moyenne en 24 h : 22,5


Par la rédaction
Source : V.Bouchet

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?