vendredi 8 janvier 2016

Trophée Jules Verne / Idec Sport heurte un OFNI, safran cassé à quelques heures de l'arrivée

A quelques heures de franchir la ligne d'arrivée du Trophée Jules Verne, IDEC SPORT a heurté un objet flottant non identifié cette nuit. Le safran du flotteur bâbord est cassé. L’arrivée vers 20h au ponton de Brest n’est cependant pas remise en cause.



Safran cassé pour Idec Sport
Credit : JM Liot/Idec

Il était environ 4 h du matin, un peu plus de 130 milles dans le sud-ouest de l’Irlande et sur une mer formée, quand l’équipage a entendu « un double bang » dans la nuit, caractéristique du choc avec un objet flottant non identifié.


Safran du flotteur bâbord cassé
La première frayeur passée, les hommes de Francis Joyon ont constaté que le safran du flotteur bâbord était cassé. Quand ils naviguent tribord amûres, il n’y a donc plus que le safran central d’opérationnel pour diriger le bateau.

Ceci dit, pas trop d’inquiétude pour le moment au vu des vitesses constatées : six heures après cette avarie, IDEC SPORT file encore à 30 nœuds vers la ligne d’arrivée. Celle-ci n’est plus qu’à 230 milles des étraves à 10h ce matin.


Arrivée vers 20h à Brest
L’estimation d’arrivée aux environs de 20h ce soir à Brest n’est donc pas remise en cause pour le moment.

Par la rédaction
Source : Idec

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?