lundi 14 mars 2016

Figaro / Gildas Morvan rempile pour une 21ème saison, Transat AG2R et La Solitaire, objectif victoires !

Depuis ses débuts en Figaro Bénéteau, Gildas Morvan a tout gagné ou presque. Tout, sauf la fameuse Solitaire Bompard – Le Figaro qui lui résiste encore. Voilà donc, aujourd’hui, ce qui motive le skipper de Cercle Vert à rempiler pour la 21e année consécutive sur le circuit des monotypes. Mais remporter la seule course manquante à son palmarès n’est pas son unique challenge de la saison ! 


Gildas Morvan rempile pour sa 21e saison en Figaro.
Crédit : A Courcoux - La Solitaire

Alexis Loison pour la Transat AG2R – La Mondiale
Déjà vainqueur de la Transat AG2R – La Mondiale en 2012, en double avec Charlie Dalin, Gildas Morvan compte bien miser sur sa solide expérience pour réussir le doublé à l’arrivée à Saint-Barth. Pour cela, il a choisi d'embarquer Alexis Loison, vainqueur notamment de la dernière édition de la Generali Solo.

Le Finistérien a également intégré les deux autres épreuves du calendrier officiel de la classe à son programme : la Le Havre Allmer Cup puis la Horta Solo, ainsi que l’une des courses du planning événementiel de la série, avec la Solo Concarneau – Trophée Guy Cotten qu’il courra en double, toujours avec Alexis Loison.


Une reprise tardive
« Comme l’année dernière a été bien remplie, j’ai fait le choix de remettre le pied à l’étrier relativement tard », explique le skipper de Cercle Vert qui a fait l’impasse sur les trois premiers stages d’entraînement au Pôle Finistère Course au Large, préférant garder de la fraîcheur et soigner sa logistique.

Nous avons profité de ces derniers mois pour réparer les safrans que nous avions cassés au retour de la Méditerranée à l’automne dernier. Nous avons tout remis au propre après un check complet du bateau. Au final, nous n’avons pas fait de gros chantier mais bien bichonné la machine pour qu’elle soit d’attaque à 100% », détaille Gildas Morvan.


Conjurer le sort
D’ici au coup d’envoi de la Transat AG2R, les deux hommes profiteront de la Solo Concarneau – Trophée Guy Cotten cette semaine pour trouver leurs marques en mode « transat ». « L’idée sera de valider tout ce qui doit l’être plus que de viser la victoire à tout prix », indique le skipper, frustré par sa dernière participation sur la Transat, stoppé dans son élan par un démâtage peu après le départ.

« Avec Charlie (Dalin), nous étions super en forme et bien préparés. Forcément, l’épisode me reste un peu en travers de la gorge », avoue le marin qui espère prendre sa revanche cette année.

« Gagner cette épreuve puis monter sur la plus haute marche du podium de La Solitaire sont les deux principaux objectifs de ma saison. Je vais vraiment me concentrer là-dessus », promet Gildas Morvan.

Par la rédaction
Source : Rivacom

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?