vendredi 11 mars 2016

Régate / Reprise pour le VO70 SFS II, Lionel Péan à l’assaut des 900 Nautiques ce week-end

Fraîchement remis à l’eau après un méticuleux chantier d’hiver, le VO70 SFS II renoue ce week-end avec la compétition à l’occasion de la 7ème édition des 900 Nautiques de Saint-Tropez. Une épreuve très appréciée de Lionel Péan et de son équipage, recordmen de l’épreuve depuis 2014, qui vont retrouver le grand large. 


Credit : G.Martin Raget

Pratiquement remis à neuf cet hiver, aux bons soins du « boat captain » François Duguet, SFS II, à défaut de modifications techniques majeures, pourra compter sur un équipage de haut vol, renforcé cette année par les arrivées de Guillaume Florent, médaillé olympique en Finn après une campagne de la Coupe de l’America, et d’Ewen Le Clech, figariste et spécialiste du multicoque océanique. Une montée en puissance sur le plan sportif souhaitée par Lionel Péan, à l’aube d’une saison dense et riche.


"Un gros boulot bien mené"
« Nous avons « déquillé » le bateau pour la première fois depuis trois ans » explique Lionel Péan, « et procédé à des inspections de fond de tous les recoins du pont et de la coque. Tout l’accastillage a été nettoyé et réparé le cas échéant, et les pièces les plus inaccessibles ont été soumises à inspection. François (Duguet) et ses équipes ont réalisé un travail formidable, dans les délais impartis puisque nous avons pu mettre à l’eau le 4 mars. » Quelques sorties de réglages dans le golfe de Saint-Tropez et c’est un SFS II au meilleur de sa forme qui prendra samedi 12 mars le départ des 900 Nautiques.


Montée en puissance sportive
L’année 2016 sera placée plus que jamais sous le sceau de la performance. « Nous maîtrisons désormais parfaitement notre « monture » souligne le skipper. « Nous sommes en mesure de placer un cran plus haut le curseur de la performance. Nous portons à présent nos efforts et réflexions sur le plan de voilure, et sur lequel nous poursuivons notre travail d’adaptation à la jauge IRC. Nous disputerons les 900 Nautiques avec notre jeu de voiles habituel, mais dès la SNIM à Marseille, nous naviguerons avec des voiles d’avant neuves, marquées par une nouvelle géométrie plus adaptée au format des courses de notre programme. » 


Arrivées de pointures
Sans oublier les arrivées de « pointures » : des spécialistes de la régate pure, comme en voile olympique ou dans la Coupe de l’America, des habitués de la course au large en solitaire, ministes ou figaristes, ou encore des experts de la course autour du monde en équipage. « Ils vont apporter leur rigueur de metteurs au point tant techniques que sportifs. » 

Réunis pour les 900 Nautiques, ils pousseront SFS II avec l’ambition d’améliorer le temps référence de 3 jours, 8 heures et 2 minutes établi en 2014.


Record de la Méditerranée à suivre ?
Lionel Péan a programmé une veille météo, avec l’aide du navigateur Sébastien Audigane, qui surveille d’un oeil averti l’évolution des grands schémas météo en Méditerranée, sur la route qui relie Marseille à Carthage en Tunisie. Si les conditions se trouvaient réunies, ils s’élanceraient dès l’arrivée des 900 Nautiques sur une tentative de record de la traversée de la Méditerranée. Il se dispute sur les 455 milles nautiques qui séparent Carthage en Tunisie de la « cité phocéenne ».


Equipage des 900 Nautiques :
Lionel Pean
Francois Duguet
Olivier Gimmig
Benjamin Schwartz
Jean Philippe Gallois
Erwan Noblet
David Ferey
Guillaume Florent
Martin Kirketerp
Mikael Mergui
Laurent Charmy
Eric Sendra
Ewen Le Clech
Francois Cuinet


En bref : 900 Nautiques de Saint Tropez - 7ème édition
Départ le 12 mars 2016
Sur le parcours 900 Nautiques (équipage)
- record à battre : 3 jours 8 heures 2 minutes (VOR 70 SFS - 2014)
- départ et arrivée : Saint-Tropez
Le parcours et le sens de rotation sont choisis par l'organisateur et la direction de course en fonction des conditions météorologiques la veille du départ.

Par la rédaction
Source : M.Turcat

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?