mardi 26 avril 2016

Class40 / Campagne de France toujours en construction, Miranda Merron renonce à The Transat

Elle était inscrite pour The Transat mais Miranda Merron a dû renoncer à prendre le départ. Son nouveau Class40 Campagne de France est toujours en cours de finition à Caen. Miranda et Halvard Mabire traverseront bien l’Atlantique cette année, mais ce sera en double dans le courant du mois de mai, afin de rallier New York. 



Campagne de France d'Halvard Mabire en fin de construction.
Crédit : M Merron

Les principaux objectifs de leur saison demeurent la Transat Québec Saint-Malo en juillet ainsi que la Normandy Channel Race en septembre.

« L’énorme déception de ne pas participer à la plus anglaise des transats en solitaire est en partie compensée par l’envie commune à Halvard et à moi-même de sortir un excellent bateau. Nous avons toujours mis au point nos bateaux ensemble, et ce nouveau Campagne de France ne dérogera donc pas à la règle puisque c’est en double, et sur l’Atlantique en direction des Etats Unis, que nous en affinerons la mise au point. »


Mise à l'eau en mai
Le duo travaille d’arrache pied depuis l’an dernier à la construction de leur nouveau prototype de 40 pieds Campagne de France. C’est Halvard lui-même, avec l’aide de Bernard Nivelt pour la carène, et de Rivoyre Ingéniérie pour la vérification des calculs de structures, qui a entièrement conçu et dessiné le voilier. Le bateau, toujours à Caen, est sorti de chez Shoreteam, et a reçu ses nouvelles couleurs, avant la pose de l’accastillage chez V1D2 à Caen, et une mise à l’eau qui devrait intervenir début mai.


Cap sur la Québec Saint Malo
« Ayant déjà disputé cette épreuve en 2008 et après ma belle Route du Rhum, je me sentais bien armée pour cette course. Le nouveau projet Campagne de France s’inscrit dans la durée, avec toutes les grandes courses classiques au programme. 

Nous avons beaucoup investi dans ce bateau, pour ne pas hypothéquer son avenir en l’engageant dans une une épreuve en solitaire en Atlantique Nord sans la préparation adéquate. Il est plus sage de rallier en convoyage studieux et en double les Etats-Unis pour bien optimiser le bateau. La Transat Québec Saint-Malo demeure un objectif majeur sur lequel nous allons concentrer toute notre énergie pour y être le plus performant possible. »


Vous conseille : Class40 / Démoulage du pont, le nouveau Campagne de France d'Halvard Mabire prend forme à Caen

http://www.scanvoile.com/2015/11/class40-demoulage-du-pont-le-nouveau.html#.Vxe03_mLTIU


Par la rédaction
Source : D.Van den Brink

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?