dimanche 10 avril 2016

Mini / Large victoire d'Ian Lipinski et Davy Beaudart en proto sur la Lorient BSM (ITW)

Les duos de la Lorient BSM ont rejoint la ligne de départ à 13h00 samedi, dans 20 à 25 nœuds de brise de secteur Ouest, pour 150 milles de course. Un départ presque prudent, bien géré par la plupart des concurrents. Ce dimanche matin, le proto 865 Griffon mené par Ian Lipinski s'impose devant le 716 Raoul Pastèque de Romain Bolzinger. En série, le Fauffifon 869 l'emporte. 


Crédit : Y Zedda

Le proto d'Ian Lipinski sans surprise
Comme prévu, Ian Lipinski et Davy Beaudart sur le proto 865 Griffon ont dominé les débats. Dès la bouée de dégagement, ils ont imprimé leur rythme au débridé, l'allure favorite du bateau. Ils n'ont jamais été inquiétés par leurs poursuivants et ont effectué une course totalement maitrisée.


Ian Lipinski : "Le début d'une belle histoire"
"Pour moi c'était la découverte. Davy lui connait bien son bateau donc j'ai ouvert grand les yeux, grand les oreilles et il m'a montré comment faire. 

Le bateau n'a pas besoin de beaucoup de toile pour aller très vite. Par contre c'est physique, il faut faire gaffe, le bateau donne pas mal d'à-coups et à l'intérieur il faut s'habituer à tous les nouveaux bruits… mais j'ai bien dormi.

Je suis surtout content d'avoir été au départ. Il y a 10 jours, pendant la tempête, le bateau tombait de sa remorque. On pensait que la saison pouvait être foutue. Finalement c'est un brave petit bateau et tout le monde a fait en sorte qu'on puisse prendre le départ de cette course. C'est un beau début d'histoire et le début d'une belle histoire."



Charly Fernbach, premier série à bord du Fauffifon : "C'est peut-être une des courses les plus dures"
"Pour une première course, c'était plutôt pas facile : beaucoup de vent, beaucoup de près. On en a tous un peu bavé. Le retour au portant, c'était vraiment la récompense. Je crois que c'est pour ça qu'on fait du Mini ! En fait c'était un peu scabreux on était sur la tranche, sur la portière même, mais c'était vraiment bien. 

C'est peut-être une des course les plus dures que j'ai eu à faire, c'est vraiment un sprint sans une seconde de répit… on savoure d'autant plus cette victoire !"


Près de 14 abandons cette nuit dont un échouage
A terre, le CROSS Etel relaie les vacations radio à la direction de course. Au fil de la nuit, les appels se sont égrainés. Problèmes de dérive, d'étai, de bastaques ou gros mal de mer, les causes d'abandon sont variées. Au total, 14 bateaux ont déclaré leur abandon à la direction de course. Tous en route vers Lorient ou un port plus proche comme la Trinité. Le 861 s'est malheureusement échoué sur la plage de Trévignon à côté de Concarneau. Les 2 marins vont bien et sont assistés de la SNSM qui attendait le lever du jour pour organiser la manœuvre de déséchouage.


Podiums
PROTO
1 - 865 Lipinski - Beaudart
2 - 716 Bolzinger - Tréhin
3 - 753 Renaud - Berry

SERIE
1 - 869 Fernbach - Hantzperg
2 - 905 Andrieu - Combescure
3 - 887 Chedeville - Cloarec

par la rédaction
Source : E Bougault

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?