samedi 2 avril 2016

Transat AG2R / Yoann Richomme et Charlie Dalin, le binôme Skippers Macif au top de sa forme

Demain, le duo des Skippers Macif s’élancera de Concarneau pour atteindre l'île de St Barthélémy aux Antilles, distante de 3 800 milles. Une Transat AG2R que Yoann Richomme et Charlie Dalin ont minutieusement préparée. « Le planning est bien chargé pour ces derniers jours. »



Credit : A.Courcoux/Macif

Dernier jour à terre
« Nous avons des sollicitations média, explique Yoann Richomme, de nombreux briefings, des réunions avec la Classe Figaro Bénéteau et assistons Donatien (Carme , le préparateur) dans les contrôles d’avant-départ. »


Passer du temps sur l’électronique embarquée
«  Tout est vérifié, jaugé, contrôlé…. De plus, pour la première fois sur le circuit Figaro Bénéteau, les 15 bateaux seront équipés d’une antenne satellite nous permettant d’envoyer des vidéos du bord pendant la traversée » enchaîne Charlie Dalin. « Cela implique de passer du temps sur l’électronique embarquée. Nous devons aussi nous former à l’utilisation des logiciels et vérifier que tous les systèmes d’envoi fonctionnent avant le départ. »


Déjà 6 heures par jour en moyenne 
Pour Charlie Dalin et Yoann Richomme, cette nouveauté a du bon car ce dispositif leur permettra de bénéficier de données météo plus pointues qu'à l'accoutumée en Figaro Bénéteau. « Je me souviens que sur l’édition 2012, je passais déjà 6 heures par jour en moyenne devant l’ordinateur… et on ne traitait pas encore la vidéo ! Sur cette traversée, nous allons passer du temps devant la table à cartes ! » termine Charlie.

Une chose est sûre, le binome est au top de sa forme et décidé à ne rien laisser au hasard !

par la rédaction
Source : Macif

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?