vendredi 27 mai 2016

Les filles du Magenta Project arrivent en France, Sam Davies : "Idéal pour porter nos messages de mixité"

La navigatrice Samantha Davies et ses anciennes équipières de la Volvo Ocean race du Team SCA ont créé le premier réseau sportif international de navigatrices professionnelles: The Magenta Project. Pour les représenter sur les épreuves de course au large, cinq figaristes (Justine Mettraux, Claire Pruvot, Mary Rook, Sophie Faguet et Cécile Laguette) ont été désignées comme ambassadrices du Magenta Project en France. Les femmes expliquent.


Sam Davies, sur Team SCA à Lorient pendant la Volvo Ocean Race.
Crédit : E Allaire

"Le téléphone n’a pas retenti autant que nous l’espérions"
« La Volvo Ocean Race est généralement un tremplin dans les carrières des navigateurs et favorise par la suite les invitations à naviguer sur des projets internationaux d’envergures. Après deux années entièrement consacrées à la 12e édition de cette mythique course autour du monde, dont une victoire d’étape historique à Lorient, nous pensions bénéficier de cette aura pour multiplier les navigations. Mais force est de constater que le téléphone n’a pas retenti autant que nous l’espérions. » s'attriste Samantha Davies.

La course au large est l’un des rares sports où hommes, femmes, novices comme expérimentés, jeunes ou séniors s’affrontent sans distinction pour figurer sur la plus haute marche d’un classement unique. Si cette mixité est ancrée depuis des siècles dans les différents règlements de ce sport nautique, elle est en pratique bien plus difficile à mettre en place.


Une première mondiale 
Loin d’être abattues et bien décidées à compter dans le paysage nautique international, les anciennes équipières de SCA ont créé, à leur initiative, le premier réseau international de navigatrices appelé « The Magenta Project ». Ce réseau a pour objectif de promouvoir la pratique féminine de la voile à haut niveau. Les principales missions s’articulent autour de la performance sportive, de la communication et d’une approche sociétale de ce sport. Les initiatrices du réseau souhaitent conserver l’héritage sportif engrangé sur la dernière édition de la Volvo Ocean Race et le faire fructifier en multipliant les échanges et les navigations de ses membres.

«The Magenta Project » constituera un vivier d’équipières pour toutes les compétitions nautiques. En parallèle de ces aspects sportifs, elles espèrent également mettre à profit l’importante communauté de fans qu’elles ont constitué à chacune de leur escale pour soutenir les différents projets de leurs membres et accroître leur visibilité dans les médias. Enfin, l’association se veut être une source d’inspiration pour toutes les femmes dans le sport comme dans la vie quotidienne.


Cinq ambassadrices en France.
Afin de porter haut les couleurs du Magenta Project, Justine Mettraux (Suisse), Claire Pruvot (France), Mary Rook (Angleterre), Sophie Faguet (France) et Cécile Laguette (France) ont été désignées comme ambassadrices du réseau en France. Engagées sur les épreuves du circuit Figaro Beneteau 2016, ces cinq navigatrices auront à cœur de partager les valeurs de l’association sur la Le Havre Allmer Cup (19 au 28 mai), La Solitaire Bompard – Le Figaro (19 juin au 10 juillet) et la Douarnenez Horta Solo (27 août au 18 septembre).


« Prendre des figaristes comme ambassadrices du Magenta Project était une évidence. Le circuit Figaro Beneteau a comme particularité de se dérouler sur des bateaux tous identiques où seul le talent compte. Homme ou Femme, chacun dispose des mêmes armes pour gagner et cela nous semble idéal pour porter nos messages de mixité. D’autant plus que c’est la première année où il y a autant de femmes engagées sur le championnat de France Elite de course au large en solitaire. Bien évidemment, nous suivrons avec attention le parcours de Justine, Claire, Mary, Sophie et Cécile.» précise Samantha Davies.


Sophie Faguet, skipper du figaro "Région Normandie"
"Je suis très fière de porter les couleurs et les valeurs du Magenta Project dans lesquelles nous nous retrouvons toutes. Pour chacune d'entre nous c'est un travail de longue haleine que d'accéder au haut niveau en voile, mais aussi d'être intégrée sur de gros projets professionnels sans que notre genre devienne un frein à notre carrière. Ce frein, qui est là malgré tout, devient source de motivation plus forte encore. Il nous pousse à être plus performante chaque jour un peu plus."

Justine Mettraux, skipper du figaro "Teamwork"
"Pour moi, faire partie du Magenta Project, lancé par mes anciennes équipières du Team SCA, c'est participer à la promotion et à l'augmentation des projets de voile féminins, pour qu'il y ait plus d'opportunités pour les femmes de naviguer à haut niveau, et la possibilité également pour une équipe féminine de participer à la prochaine Volvo Ocean Race."

Mary Rook, skipper du figaro "Artemis 37"
"Je suis très heureuse de faire partie du Magenta Project. Je suis très engagée pour l'égalité homme-femme quelle qu'elle soit et bien entendu dans la voile. La mixité est une chance dans notre sport, à nous de continuer à en faire un atout et à encourager les femmes à repousser leurs limites. Et puis j'adore le magenta !"

Claire Pruvot, skipper du figaro "Port de Caen - Ouistreham"
"Soutenir "The Magenta Project" est pour moi une évidence. C'est l'initiative la plus aboutie pour fédérer les femmes qui naviguent au plus haut niveau, et mettre en avant les valeurs que nous défendons chaque jour à travers nos projets personnels. Sous ses couleurs, j'espère donner l'envie à d'autres femmes de réaliser leurs rêves et de montrer qu'avec de l'ambition, tout est possible! "

Cécile Laguette, skipper du figaro "Cécile cherche sponsors"
" C’est une superbe opportunité de rejoindre le Magenta Project. Pour contribuer à promouvoir les femmes dans les sports de haut niveau et de la voile en particulier et d’inspirer les plus jeunes. Nous sommes presentes sur les plus grandes disciplines du monde de la voile : tel que le Match Racing, la Volvo Ocean Race, le circuit Figaro-Bénéteau, ce qui rend le groupe très complémentaire. Les filles du Magenta Project sont avant tout des athlètes de haut niveau mais également de belles personnalités avec qui l’on a plaisir à partager."

par la rédaction
Source : L Lunven

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?