mercredi 25 mai 2016

New York - Vendée / Morgan Lagravière au départ : "Mon objectif : faire les choses comme je les sens"

Dimanche 29 mai, Morgan Lagraviere prendra le départ de la Transat New York - Vendée. A seulement 29 ans, cette course est une première en solitaire à bord de l'IMOCA Safran. Enthousiasme et confiance sont à l’ordre du jour pour le jeune marin. ITW.


Préparation de Safran à New York
Crédit : Th Martinez

"C’est aujourd’hui que la compétition commence"
Même si Morgan Lagravière a multiplié les occasions de naviguer seul, la Transat New York - Vendée sera sa première course en solitaire à bord de Safran. « J’ai enchainé les phases de découverte sur ce bateau et c’est aujourd’hui que la compétition commence. L’excitation domine ! J’ai envie d’aller chercher la confrontation. Forcément il y a une part d’appréhension car nos bateaux sont exigeants mais j’ai une grande confiance dans le travail réalisé depuis un an. Je me suis beaucoup inspiré de ceux qui travaillent avec moi, notamment Bilou, » explique le jeune marin.


Se mesurer à la concurrence
Cette transat en solitaire sera aussi la dernière occasion de voir se confronter tous les prétendants à la victoire du Vendée Globe 2016. Les six foilers seront présents, dont la plupart ont désormais acquis un bon niveau de fiabilité. Le récent vainqueur de The Transat, Banque Populaire (Armel le Cléac’h) dont la carène est le sister-ship de Safran, tout comme Edmond de Rothschild (Sébastien Josse), seront à surveiller de près. PRB (Vincent Riou), sans foils mais parfaitement optimisé, est également à placer au rang des favoris de cette épreuve.


"Ne pas trop me focaliser sur les autres"
Mais le skipper de Safran ne se laisse pas impressionner : « Mon objectif est de faire les choses comme je les sens, de ne pas trop me focaliser sur les autres. Nous partons pour dix jours et il va falloir tenir sur la durée, je ne veux pas me laisser entrainer par un niveau de jeu trop haut dès le départ. Il est important d’avoir de la constance dans l’investissement ».

Aujourd’hui, s’il n’est pas le plus expérimenté, il peut tirer son épingle du jeu : « Sur tous les aspects de la performance, physique, mentale, et sur ma capacité à faire avancer le bateau, je sais que je dispose d’arguments. Mais l’atout qui peut faire la différence, c’est peut-être celui de la nouveauté avec une très grande envie, qui génère la performance. Je sais que cette envie, je l’aurai à chaque instant jusqu’à l’arrivée ».


La transat New York - Vendée
Départ le 29 mai à 11 h (17 h heure française)
3100 milles sans escale et en solitaire
Arrivée aux Sables d’Olonne à partir du 5 juin


PROGRAMME Safran 2016
29 mai : départ de la Transat New York - Vendée
Vers le 6 juin : arrivée aux Sables d’Olonne
Juin - septembre : entraînement et chantier
6 novembre : départ du Vendée Globe

par la rédaction
Source : M Mermod

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?