vendredi 13 mai 2016

The Transat / Armel Le Cléac'h et Gilles Lamiré attendus en vainqueurs demain à New York

Après l’arrivée d’Yves Le Blevec cette nuit sur Actual, la Transat bakerly se prépare à accueillir, coup sur coup, les vainqueurs IMOCA et Multi50. Tous les indicateurs sont au vert pour Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) et Gilles Lamiré (French Tech Rennes Saint-Malo), qui sauf pépin majeur, semblent en passe de l’emporter dans leurs classes respectives. Coup dur en revanche pour Isabelle Joschke, leader en Class40, victime d'une voie d'eau.



Armel Le Cléac'h sur Banque Populaire attendu en vainqueur sur The Transat.
Credit : Y.Zedda

D’après les dernières ETA, les deux skippers vainqueurs sont attendus sur la ligne d’arrivée demain samedi, Armel Le Cléac'h à partir de 14h, puis Gilles Lamiré vers 16h (heure française).


IMOCA : Armel Le Cléac'h en passe de s'imposer
Voilà plusieurs jours déjà qu’Armel Le Cléac’h affirme son leadership face à Vincent Riou (PRB). Ce dernier déplore des problèmes de réception d’informations météo, des données précieuses dans le contexte de cette fin de course complexe en approche des côtes américaines. Un peu plus de 65 milles séparent ce soir ces deux protagonistes de tête.

Après s’être extirpés hier d’une phase de transition un peu subtile générant des petits airs, ils progressent désormais plein Ouest. Cap sur Big Apple à des vitesses de l’ordre de 16 nœuds. « Il va falloir être prudent, il va y avoir pas mal de trafic sur cette fin de parcours (…) J’ai des milles d’avance, il faut en profiter, mais je n’oublie pas que je suis encore loin de l’arrivée, je préfère ne pas crier victoire trop vite », souligne Armel Le Cléac'h.

Gare aussi aux grains, avec des rafales jusqu’à 30 nœuds qui, d’après les prévisions de Meteo Consult, promettent de pimenter sa dernière nuit de course.


MULTI50 : Voie royale pour Gilles Lamiré 
Du côté des Multi50, la voie est désormais royale pour Gilles Lamiré, bien lancé pour attraper une victoire qui ne doit plus lui échapper. Depuis plus de 48 heures, son concurrent le plus menaçant, Lalou Roucayrol (Arkema), handicapé par la casse de sa dérive dans un choc avec un OFNI, trace sa route vers New York sur une trajectoire privilégiant les allures débridées. Il concède désormais près de 300 milles de retard sur le leader.

À bord de son trimaran, le skipper de French Tech Rennes Saint-Malo peut se féliciter de bientôt toucher les fruits de sa route au Sud, plus longue mais moins exposée à la rugosité des éléments, choisie et tracée en contact étroit avec Yvan Bourgnon, son routeur.

« À présent, le vent commence à rentrer et le bateau commence à cavaler, le bateau marche à 20-25 nœuds et surtout je vois le compteur qui tourne et les milles qui défilent. Cela commence à sentir bon, j’ai du mal réaliser. Franchement, c’est top ! »



Class40 : Voie d'eau pour Isabelle Joschke


Une semaine après avoir essuyé une tempête mémorable, les Class40 doivent de nouveau faire le dos rond dans des vents de Nord-Ouest de 30-35 nœuds, jusqu’à 45 dans les rafales, d’après les prévisions. À 1 000 milles de l’arrivée, ces conditions éprouvantes sur une mer très formée n’ont pas épargné Isabelle Joschke (Generali-Horizon Mixité). La marin a détecté une voie d’eau à l’avant bâbord de son voilier.



Classements le 13 mai à 12h GMT +1 :
Ultimes
1. François Gabart (Macif), arrivé le 10 mai 2016 à 23h24 et 39 sec UTC+1 (8j 8h 54 min et 39 sec)
2. Thomas Coville (Sodebo), arrivé le 11 mai 2016 à 9h02 et 02 sec UTC+1 (8j 18h 32 min et 02 sec)
3. Yves Le Blevec (Actual), arrivé le 13 mai à 2h45 et 59 sec UTC +1 (10j 12h 15min 59 sec)

IMOCA
1. Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), à 264 milles de l'arrivée
2. Vincent Riou (PRB), à 67 milles
3. Jean-Pierre Dick (St-Michel Virbac), à 236 milles

MULTI50
1. Gilles Lamiré (French Tech - Rennes St Malo), à 361 milles de l'arrivée
2. Lalou Roucayrol (Arkema), 291 milles
3. Pierre Antoine (Olmix), à 623 milles

CLASS40
1. Isabelle Joschke (Generali - Horizon mixité) à 1 081 milles de l'arrivée
2. Phil Sharp (Imerys), à 0,1 milles
3. Thibault Vauchel-Camus (Solidaires en Peloton - ARSEP) à 3,18 milles

Par la rédaction
Source : OC Sport

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?