dimanche 15 mai 2016

The Transat / Podium pour Jean-Pierre Dick, onze solitaires toujours en course

Après 12 jours et 17 heures de course, Jean-Pierre Dick et son StMichel-Virbac se classent à la 3ème place de The Transat en catégorie IMOCA, derrière Banque Populaire et PRB. « L’envie de repartir est déjà là ! » Onze solitaires sont encore en route vers New York. Lalou Roucayrol (Arkema) en Multi50 et Paul Meilhat (SMA) sont attendus à partir de demain lundi sur la ligne. En Class40, la course redouble d’intensité sur la plan stratégique.



Jean Pierre Dick 3e de The Transat en IMOCA à New York
Credit : Lloyd Images


IMOCA : Podium pour JP Dick
« Ce podium est vraiment super. Je reviens après une longue période sans course en solitaire et je réussis ma première confrontation face à des favoris du Vendée Globe. C’est très positif ! »

« J’ai eu quelques petits soucis techniques mineurs comme mes problèmes de pilote les premiers jours de course qui m’ont gêné pour attaquer. Je me suis aussi fait quelques frayeurs avec ce coup de vent qui a couché StMichel-Virbac. J’ai eu l’impression de me prendre le bateau sur la figure ! Mais globalement, le bilan technique est bon car je connais mieux ma machine : ses atouts, ses limites… Je sais maintenant comment je vais encore l’améliorer. »

« J’ai déjà hâte de retrouver la compétition, elle m’a donné envie cette course ! » Départ dès le 29 mai de New-York pour la course New-York-Vendée.


MULTI50 : Lalou Roucayrol impatient d'arriver
Rallier Big Apple constituera un tour de force pour le skipper d’Arkema, privé de dérive depuis qu’il a doublé la longitude de la pointe Sud de la zone d’exclusions des glaces. À bord du multicoque de 50 pieds diminué pour tracer sa route face aux vents contraires majoritaires, l’Aquitain ne cache pas son impatience d’arriver. « C’est pénible et laborieux et la progression n’est pas facile, vu que, sans dérive, je n’accroche pas du tout. Il y a du vent qui arrive aussi - 30 nœuds et plus - j’appréhende un peu, je ne sais pas comment le bateau va se comporter dans ces conditions là ».


IMOCA : Paul Meilhat dernier en course
Pour Paul Meilhat (SMA), c’est un peu la même histoire à la barre de son IMOCA, même si cette fin de course au gré de calmes et de orages lui apporte surtout la promesse de terminer sa toute première transat et, à la clé, sa qualification pour le prochain Vendée Globe. Qu’importe donc si le final traîne un peu en longueur, la concentration de rigueur pour tracer les derniers milles au milieu d’un trafic maritime intense cohabite bien avec l’excitation de rallier Big Apple. Le jeune skipper, attendu en 4eme position, clôturera le bal des arrivées en IMOCA.


CLASS40 : Mis à rude épreuve
Ce dimanche, la Transat Anglaise se corse surtout pour la flotte des Class40 mise à rude épreuve dans sa remontée à rebrousse vents et courants vers New York. Les premiers sont attendus sur la ligne de la délivrance à partir de jeudi, car il leur reste plus de 700 milles à courir dans des brises soutenues. 

En tête, Thibaut Vauchel-Camus (Solidaire en peloton-ARSEP) plante le décor : « Les conditions sont difficiles et surtout on commence à être vraiment fatigué : le bonhomme, le bateau. Et là, on a encore 25 à 30 nœuds au près. » Pour autant, les deux duettistes de tête (Thibault Vauchel et Phil Sharp) qui ne se lâchent pas d’une semelle depuis le passage de le première dépression açorienne, ne doivent pas perdre de vue la progression de Louis Duc (Carac).


Classements le 15 mai à 16h GMT +1 :
Ultimes
1. François Gabart (Macif), arrivé le 10 mai 2016 à 23h24 et 39 sec UTC+1 (8j 8h 54 min et 39 sec)
2. Thomas Coville (Sodebo), arrivé le 11 mai 2016 à 9h02 et 02 sec UTC+1 (8j 18h 32 min et 02 sec)
3. Yves Le Blevec (Actual), arrivé le 13 mai à 2h45 et 59 sec UTC +1 (10j 12h 15min 59 sec)

IMOCA
1. Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), arrivé le 14 mai 2016 à 16h27 et 39 sec UTC + 1 (12j 2h 28m 39 sec)
2. Vincent Riou (PRB), arrivé le 14 mai 2016 à 19h20 et 11 sec UTC (12j 4h 50min 11sec)
3. Jean-Pierre Dick (St-Michel Virbac), arrivé le 15 mai 2016 à 7h58 et 07 sec (12j 17h 28m 07sec)
4. Paul Meilhat (SMA), à 216 milles de l'arrivée

MULTI50
1. Gilles Lamiré (French Tech - Rennes St Malo), arrivé le 14 mai 2016 à 21h 50min et 17 sec (12j 7h 20min 17 sec).
2. Lalou Roucayrol (Arkema), 187 milles de l'arrivée
3. Pierre Antoine (Olmix), à 383 milles
4. Erik Nigon (Vers un monde sans Sida), à 396 milles

CLASS40
1. Thibault Vauchel-Camus (Solidaires en Peloton - ARSEP) à 716 milles de l'arrivée
2. Phil Sharp (Imerys), à 21 milles
3. Louis Duc (Carac), à 67 milles

Par la rédaction
Sources : L.Simon - OC Sport

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?