dimanche 12 juin 2016

Dona Bertarelli et Spindrift Racing remportent le Bol d'Or Mirabaud devant Ernesto Bertarelli sur Alinghi

Le Décision 35 Ladycat powered by Spindrift racing, skippé aujourd’hui par Xavier Revil, a obtenu sa troisième victoire du Bol d’Or Mirabaud en sept ans. Vainqueur devant Alinghi et Mobimo, le catamaran de Dona Bertarelli s’est imposé après 8h 31’10’’ heures de course.


Crédit : L Von Siebenthal



Et de trois victoires pour Spindrift Racing
Le catamaran or et noir de Dona Bertarelli, grand dominateur du circuit des Décision 35 depuis le début de la saison a franchi la ligne d’arrivée à 18 h 31’ 10’’, avec quatre minutes d’avance sur Alinghi et seize sur Mobimo. « Je suis très fier d’eux. Toute l’équipe a très bien navigué. J’étais scotchée avec mes jumelles ; c’était très difficile de ne pas être à bord, mais pour gagner, il faut s’entraîner. Leur victoire est méritée. » déclare Dona Bertarelli après la course qu'elle a suivie de son côté sur un zodiac.

« Je n’avais encore jamais fait ça, mais nous avons fait un faux empannage à l’initiative de notre tacticien Erwan Israel, peu après Thonon : nous avons fait croire à Alinghi que nous allions empanner mais nous avons en réalité poursuivi notre route. Ils sont tombés dans le panneau, et nous ont permis de rester dans une zone que nous pensions plus ventée, ce qui s’est avéré exact ! » décrit Xavier Revil, le barreur de Ladycat powered by Spindrift racing.


Le film de la course
Le départ de la course s’est déroulé sous un vent d’ouest modéré, qui a vu la flotte partir sous spinnaker, à belle vitesse. Le Décision 35 Ladycat powered by Spindrift racing s’est rapidement installé en tête, devant Realteam et Okalys.
Si la première partie de la course s’est tenue dans des conditions nettement meilleures que prévu, les gros nuages noirs qui s’accumulaient sur les crêtes du Jura ont débordé sur le Grand-lac, sous forme de grain de pluie, au large de Saint Prex. Le vent n’a jamais été très fort - 15 noeuds au maximum - il a cependant permis à Alinghi de prendre la tête, pour ne plus la lâcher jusqu’au Bouveret.

Le voilier skippé par Ernesto Bertarelli a franchi la marque du Bouveret à 14 h 10’ 57’’, avec trois minutes d’avance sur Ladycat powered by Spindrift racing et sept minutes d’avance sur Swisscom.

Lors du trajet retour, Ladycat powered by Spindrift racing est parvenu à bien gérer les conditions plus légères qu’à l’aller, pour prendre l’ascendant sur Alinghi.

Le voilier Mobimo, barré par Christian Wahl, est quant à lui parvenu à combler son retard sur le groupe de tête et recoller au podium à la hauteur de Thonon. Il a finalement franchi la ligne d’arrivée à la troisième place, après 8 h 47’ 34’’ de course.


L’équipage de Ladycat powered by Spindrift racing:
Xavier Revil (barreur)
Erwan Israel (tacticien)
Fred Moreau
Jacques Guichard
Malo Bessec
Benjamin Amiot

Bol d’Or Mirabaud, podium final :
1 Ladycat Powered by Spindrift racing
2 Alinghi
3 Mobimo

par la rédaction
Source : Dynamics Group

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?