lundi 27 juin 2016

IMOCA / Chantier d’été pour Safran de Morgan Lagravière : "On va surtout améliorer l'ergonomie"

Dès son arrivée à Concarneau mi-juin après la New York - Vendée, Safran est entré en chantier. Le lendemain, l'IMOCA de Morgan Lagravière était démâté, gruté puis posé sur son ber. Prêt pour les travaux de mise en configuration « Vendée Globe ».



Safran entre en chantier (archives)
Credit : E.Allaire

Place au chantier
La Transat New York – Vendée était le premier objectif de l'année 2016. La 9e place de Morgan Lagravière, après son escale technique à Newport, vient valider le travail effectué par l'équipe dans la préparation du bateau. Il s'agit maintenant de franchir un nouveau cap en vue du Vendée Globe. Stan Delbarre, boat manager en charge de la coordination technique, explique : « On a pris la décision de sortir immédiatement le bateau de l'eau pour pouvoir effectuer au plus vite les travaux consécutifs à la New York – Vendée. La course, mais aussi le convoyage de Concarneau jusqu'aux Etats-Unis, nous ont permis d'identifier plus précisément les points sur lesquels nous devons faire porter nos efforts. »


Réparer et fiabiliser
Au programme, tout d'abord, les réparations du puits de foil, endommagé le lendemain du départ de la course dans un choc avec un OFNI. « On va devoir analyser comment la pièce s'est déformée avant de commencer la réparation. Il est possible que les deux puits de foil doivent être renforcés. »

« Il va y avoir également un gros travail de stratification, ce qui implique de vider et de nettoyer entièrement l'intérieur du bateau. Nous allons aussi devoir contrôler toute l'électronique, les circuits électriques, le moteur. Enfin, en relation avec Morgan et Roland (Jourdain), nous envisageons un travail d'amélioration de l'ergonomie. » Objectif : disposer d'un bateau à la fois fiable et le plus performant possible.


Remise à l'eau fin juillet
Pour Stan Delbarre, l'objectif est clair : « Nous pouvons espérer remettre à l'eau le bateau à la fin du mois de juillet. Pour gagner du temps, on a renforcé l'équipe chargée de la stratification pendant que le team technique prendra en charge les autres tâches. Ce sont des vérifications et des améliorations à la marge. La structure générale est saine. On va surtout améliorer l'ergonomie pour rendre le bateau plus vivable. »


Nouveaux foils
Enfin, il est prévu de doter Safran de nouveaux foils, plus efficaces et surtout plus polyvalents que ceux de première génération. « Ce qu'il faut maintenant, c'est laisser à Morgan le plus de temps possible pour naviguer. »

Par la rédaction
Source : Safran Sailing Team

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?